Cuba – Évaluations en Français – Debbie's Caribbean Travel & Resort Reviews

Brisas Santa Lucia – Camaguey – Reviews Posted – 4
Club Tryp – Cayo Coco – Reviews Posted – 1
Club Amigo Carisol – Santiago de Cuba – Reviews Posted – 1
Club Amigo los Corales – Santiago de Cuba – Reviews Posted – 1
Costa Morena – Santiago de Cuba – Reviews Posted – 1
El Senador – Cayo Coco – Reviews Posted – 2
Gran Playa Turquesa – Holguin – Reviews Posted – 1
Hotel Ancon – Playa Ancon – Trinidad – Reviews Posted – 1
Mar Del Sur – Varadero – Reviews Posted – 1
Melia Cayo Guillermo – Cayo Guillermo – Reviews Posted – 2
Paradisus Rio de Oro – Holguin – Reviews Posted – 1
Playa Pesquero Resort – Holguin – Reviews Posted – 2
Sol Club Cayo Largo – Cayo Largo – Reviews Posted – 2
Sol Club Cayo Santa Maria – Reviews Posted – 2
SuperClubs Breezes – Costa Verde – Reviews Posted – 1
Superclubs Puntarena – Varadero – Reviews Posted – 1
Villa Covarrubias – Holguin – Reviews Posted – 1

Paradisus Rio de Oro Denyse et Bernard — Boucherville, Québec

February 2004

Nous revenons d’une semaine du 22 au 29 janvier 2004 au Paradisus Rio de Oro. Vol de Montréal-Trudeau avec Air Canada avec 30 minutes de retard autant à l’aller qu’au retour. Trajet en autobus de 60 minutes. L’accueil à l’hôtel est accompagné d’un punch. On nous remet la carte magnétique de la chambre. Aucun bracelet. On nous amène rapidement à notre chambre avec les valises.

Conception de l’hôtel
Beau complexe très bien entretenu de 300 chambres dans plusieurs immeubles de 1 ou 2 étages, voisin de l’hôtel Sol Luna Mares. La végétation est luxuriante. Il est très facile de s’y retrouver. Des mariages sont organisés par l’hôtel dans un magnifique gazebo surplombant la mer. Site Internet disponible à $2US pour 10 minutes sur 2 ordinateurs assez lents.

Chambre
La chambre située au 2ième étage est très grande avec coin-salon et est séparée sur 2 paliers par une chaise longue avec coussins. Elle est bien insonorisée et ne possède pas de système d’économie d’énergie. On y retrouve un lit king, coffret de sûreté à carte magnétique, air climatisé performant. téléviseur 20 pouces, téléphone, lecteur CD, salle de bain avec bain, douche, bidet, sèche-cheveux, bouteilles de savon, crème pour le corps, pèse-personne et peignoirs. Une cafetière, fer et planche à repasser sont offerts pour notre confort. Le réfrigérateur contient des boissons gazeuses, de la bière et de l’eau. Les tiroirs de rangement et les tablettes sont nettement insuffisants. La chambre est bien nettoyée tous les jours. Un grand balcon de coin, table et chaises donne sur une forêt tropicale.

Plage, mer et température.
La plage de sable pâle de moins d’un kilomètre est belle et agréable. Les amateurs de longues marches seront déçus. La mer (25C) est fraîche et son accès est assez difficile dû à de nombreuses grosses roches présentes dans l’eau. La mer est d’une limpidité et d’une couleur incroyables. Des kayaks, pédalos et catamarans sont à notre disposition. Les chaises longues en plastique sont défraîchies et peu confortables, indigne d’un hôtel de cette catégorie. L’espace qui nous est réservé sur la plage est restreint, donc sentiment de proximité entre les gens. On n’y retrouve que 19 palapas pour se protéger du soleil. La température avoisine les 27C. Le soleil est au rendez-vous; plusieurs jours sans aucun nuage, vent faible à modéré. On peut accéder via un sentier à 3 petites plages privées qui n’offrent toutefois aucun service de chaise ou de bar.

Piscine
On y retrouve des chaises longues confortables avec coussins et de nombreux palapas. Il est difficile de trouver des chaises libres. La musique et l’animation sont peu présentes. Le service aux chaises est disponible.

Restaurants Le restaurant buffet est ouvert à tous les repas. Les déjeuners sont bons. Le soir, on nous offre une variété de mets chauds, bar à pâtes et grillades qui sont servis relativement chauds. Le service est courtois. La nourriture pourrait être plus savoureuse. Le restaurant Ranchon du midi est situé près de la piscine et offre un bar à pâtes, pizzas, mets chauds variés, salades, desserts. La pizza est très bonne mais le service est déficient, Même en changeant de section et de serveuse, la commande est égarée à 3 reprises. Le restaurant Santa Maria à la plage propose un menu à la carte. Nous l’avons essayé une seule fois. La vue sur la mer est très belle.

Les 4 restaurants à la carte (créole, international, japonais et méditerranéen) nous offrent de beaux décors, un service courtois et des plats bien présentés. Beaucoup de fruits de mer y sont offerts. Des musiciens agrémentent notre soirée donnant une touche spéciale à notre repas. Le système de réservation de ces restaurants est efficace et rapide. Une carte des vins nous est proposée. Le vin de Cuba est excellent.

Bars
Plusieurs bars se retrouvent sur le site. Un bar à la plage est pratique et nous offre quelques cocktails. Le service aux chaises à la plage est disponible mais peu fiable. Un bar près du lobby offre de bons drinks et les serveurs sont enjoués et souriants. Le bar à la piscine possède des bancs dans l’eau. Le champagne est offert partout sur le site.

Spectacles
Ce fut de loin les meilleurs spectacles depuis longtemps. Les costumes et le choix des thèmes valent le déplacement.

Moustiques
Peu de moustiques.

Bicyclettes
L’hôtel organise une visite à bicyclette la ville de Guardalavaca sur une distance d’environ 5 kms. Cette sortie nous fait voir un peu la vie cubaine.

Conclusion
Nous avons apprécié notre semaine de vacances à cause de la magnifique température, la propreté et la beauté des lieux, la courtoisie cubaine, le nombreux choix des restaurants à la carte et des spectacles en soirée. Nous le recommandons si le prix est raisonnable.

Pour les photos et commentaires: http://www.geocities.com/bernard_j4b

Top of Page

Club Amigo Carisol Marie-Ève

February 2004

Nous avons acheté notre voyage à la dernière minute. C’est à dire 1 semaine avant de partir, le prix était bas.

L’hôtel est un trois étoiles et est situé dans un parc et entouré de montagnes magnifiques. Avant il était annexé avec l’hôtel Los Corales. Toutefois, depuis à peu près 6 mois les deux hôtels sont séparées. La première chose qui m’a frappé là-bas c’Est la variété d’arbres sur le site de l’hôtel. Il y en a beaucoup. Le matin on se fait réveiller par le chant des oiseaux.

Nous sommes arrivé par un vol de nuit vers 4hres du matin. À l’hôtel on nous attendait avec des sandwichs et des petits drinks. Une attention bien appréciée.

La chambre était assez grande et propre. Il y avait des fourmis dans un coin. Le lendemain la femme de ménage avait tout nettoyée. Le point négatif est la salle de bain. Il se dégageait parfois des odeurs d’égouts.

La plage était assez belle. Le sable n’est pas très fin et il y a quelques algues dans l’eau. Il y avait des chaises longues et des parasols pour tous.

Les activités sont très variés. Kayak , Catamaran, apnée pédalo, tennis, ping-pong, tir à l’arc etc. L’animation est faites par une équipe de jeunes Français dynamiques. Le jour des jeux de plage et le soir un spectacle près de la piscine. J’aurais aimé une animation plus Cubaine le soir. C,était de manière générale des spectacles très Français (imitatations, humour etc)

La piscine est très grande et très propre. Pas très profonde. Le soir c’Est spécialement beau lorsque’elle est illuminée.

La bouffe est ordinaire. Buffet pas énormément varié. Toutefois, on sent qu’ils essaient de faire des efforts pour plaire à la clientèle. Le vin est servi au dîner et souper. Les serveurs sont très professionnels et courtois. Il y a un grill (poisson burger) près de la plage au dîner. Faut y aller assez de bonne heure car parfois la nourriture manque. Sinon le soir, un repas de langoustine peut être servi avec un supplément de 12$ US.

Il y a 3 bars à l’hôtel 1 à la piscine , ouvert de 10hres à 23hres, un à la plage de 10hres à 17hres et le troisième dans le lobby de 18hres à 23hres. Les coktails changent de gouts et d’apparences en fonction du barman en service. Ils mettent leurs touches personelles.

Les excursoions sont assez interessantes. Toutefois comme à plusieurs endroits, c’Est assez dispendieux. Le tour de ville de Santiago (qu’il faut absolument faire) est facturé à 44$US. Toutefois, il est possible de s’arranger avec des Cubains pour qu’ils puissent nous faire visiter. Étonnamment plusieurs parlent Fançais.

Ce qui est très interessant de cet hôtel, c’est qu’il y a plusieurs choses à faire et à visiter à l’extérieur du resort. On prend une bicyclette (gratuit) et on peut visiter plusieurs choses (aquarium, lagune, village, etc)

Bref j’ai trouvé que c’était un très bon rapport qualité/prix. Je ne me suis pas ennuyé. D’autant plus qu’il a fait très chaud et le soleil était avec nous tous les jours.

Top of Page

Villa Covarrubias – Holguin Marco — St-Jean-Chrysostome, Québec

January 2004

Mon épouse et moi y avons été 2 semaines avec nos enfants (7 ans et 1 an) en janvier 2004. À l’arrivée c’est un taxi qui nous attendait étant donné que nous étions les seuls sur ce vol à aller à cet hôtel. Le trajet entre l’aéroport et l’hôtel est le seul point négatif que j’ai à faire. C’est un trajet de 2 heures sur des routes plutôt mal entretenues. Par contre ne laisser pas ce point influencer votre décision de choisir cet hôtel car ces 2 heures en valent vraiment la peine.

Cet établissement est vraiment formidable et voici pourquoi.

Chambre : Nous avons eu une chambre avec 3 lits et une couchette pour le bébé (chambre #6325). Il y a un mini frigo dans la chambre et on nous fourni l’eau embouteillé autant qu’on en veut. Dans la salle de bain il y a un bidet et une grande douche. Nous avions une chambre au deuxième étage avec vue sur l’océan. De plus comme nous étions dans un coin notre balcon était très grand avec deux chaises berçantes où nous pouvions relaxer en écoutant la mer le soir. La chambre était très propre et la femme de chambre faisait un boulot exceptionnel. De temps à autre l’eau des robinets était jaunâtre mais il suffisait de la laisser couler 1 minute pour que tout rentre dans l’ordre.

Nourriture : La nourriture était bien. Au déjeuner on pouvait toujours compter sur les oeufs et le bacon. De plus on pouvait se faire faire une omelette à notre goût (jambon, fromage, oignons, etc…). Le dîner est servi au restaurant de la plage et consiste presque toujours de frites, pâtes, riz, soupe, légumes et viande. Il y a aussi un grill où l’on sert du poisson, des hot-dogs et une autre viande qui change de jour en jour (poulet, boeuf, veau, etc). Le souper est servi au restaurant principal et c’est sans aucun doute le meilleur repas. Il y a toujours un bon choix pour tout le monde et vous pouvez avoir des pâtes excellentes au "pasta-bar". De plus on sert toujours du poisson et une belle pièce de viande près du pasta bar. Il y a aussi un snack bar près de la piscine où l’on peut avoir un sandwich jambon-fromage en tout temps. Nous avons toujours trouvé quelque chose à notre goût. N’oubliez pas que vous êtes à Cuba et vous serez heureux.

Plage : C’est la meilleure partie du voyage. La plage est vraiment belle, le paysage est à couper le souffle. Le sable est blanc et très propre. L’eau est cristalline. Quand la marée est basse on peut marcher très loin et observer les poissons à ses pieds. Il y a toujours des chaises longues disponibles et l’ombre est aussi facile à trouver quand vous en avez envie. C’est un endroit très isolé et nous avons adoré ça. C’est calme et paisible et les enfants se sont amusés comme des petits fous.

Piscine : Joli design et pas trop profonde. L’eau était quelques fois assez froide mais c’était idéal pour les enfants.

Activités : On peut profiter de beaucoup d’activités comme le catamaran, kayak, pédalo et snorkeling. Et comme il n’y avait pas trop de monde à l’hôtel quand nous y sommes allé nous n’avions pas besoin d’attendre ou de réserver longtemps à l’avance pour utiliser les équipements. C’était très plaisant et les employés sont aussi très serviables. Près de la piscine on peut aussi jouer au billard ou au ping-pong. Il y a un court de tennis et un terrain de basket-ball. Par contre à l’extérieur du resort il n’y a pas grand chose à voir. Nous sommes allé à Puerto Padre une journée mais il n’y a vraiment rien d’intéressant à faire là. Le Covarrubias est un hôtel isolé pour les gens qui veulent y passer leurs vacances au complet. Si vous rechercher l’aventure vous devriez peut-être aller ailleurs.

Animation : Les spectacles en soirée sont divertissants, surtout si vous avez bien profité du rhum ! Durant la journée il y a un mini-club pour les enfants de 4 à 12 ans qui a été très apprécié par notre garçon. Dunya est formidable avec les enfants et ils l’ont beaucoup aimé.

Les employés et le service : Un seul mot suffit… Excellent. Ils feraient n’importe quoi pour rendre vos vacances inoubliables. Tout le monde est sympathique. Victor et Rodi au restaurant, Dunya, Arleti et Julian à l’animation, Orle dans les jardins et Ramon sur la plage, tout le monde fait son possible pour rendre votre séjour des plus agréables.

Bar : À mon avis le meilleur bar est celui du lobby mais seulement parce qu’il offre une sélection un peu plus complète que les deux autres. Vous pouvez avoir de la liqueur, de l’eau, du lait (important quand on a un bébé), des boissons (surtout à base de rhum) et de la bière. Les verres sont un peu petits, mais rien ne vous empêche d’en prendre deux à la fois si vous voulez économiser vos déplacements ! Le Rhum-Punch est excellent.

J’ai lu certains commentaires où l’on se plaignait d’odeurs désagréables sur le site et des maringouins omniprésents mais je ne suis pas d’accord du tout. Nous n’avons jamais eu connaissance de mauvaises odeurs et la seule fois où nous avons eu à utiliser de l’anti-moustique est tôt un matin suite à une nuit pluvieuse.

Nous avons beaucoup apprécié notre séjour à Villa Covarrubias et nous recommanderions cet hôtel sans hésitation si vous rechercher un endroit superbe pour relaxer et profiter du soleil.

Top of Page

Gran Playa Turquesa Allen et Josée-Anne de Montréal, Canada

January 2004

Nouvellement de retour de notre séjour au Occidental Gran Playa Turquesa (11 au 18 janvier), il me fait plaisir de partager avec vous notre appréciation de ce site. En passant, 50 à 70 % occupé lors de notre séjour.

LE SITE
Le Occidental Gran Playa Turquesa est immense. Il faut que je mentionne qu’il a été contruit de façon à préserver les arbres qui font partis du paysage. La végétation y est très présente ! Des arbres, il y en a partout. Les bâtiments (Blocs) ont deux étages et sont tous colorés. Pour notre part, nous avons trouvé le site très beau !

CHAMBRES
Nos chambres étaient situées dans le bloc 266-281 et plus précisement, nous logions dans les chambres 272 et 273 et à notre avis, elles étaient très bien situées. Nous étions à +/- 5 min. de la plage et +/- 3 min. de la première piscine. Les chambres étaient propres, spacieuses et il n’y avait pas de problème d’humidité. Elles étaient aussi communiquantes ce que nous avons beaucoup apprécié étant donné que nous étions accompagnés par d’autres membres de la famille. Pour notre fille de 2 ans et demi, il y avait un petit lit pour elle et j’ai vu des couchettes pour les bébé.

RESTAURANTS
Au buffet l’Hacienda (déj, dîner et souper), la nourriture était très bonne mais un petit bémol sur la variété. Il ne faut pas oublier que c’est une réalité de Cuba. Je suggère aux gens qui iront, de se présenter à l’ouverture des repas. L’attente sera moins longue pour faire préparer vos pâtes ou vos fruits de mers car ils sont préparés au fur et à mesure. Lorsqu’il y a beaucoup de monde, les employés semblent être dépassés par les évènements et ça prends un peu plus de temps.

Au buffet Restaurante Playa (déj, dîner et devient le Méditéranéen pour le souper). Celui-ci est situé à quelques pas de la plage. Pour nous, celui-ci n’a pas été notre préféré. Il y avait peu de choix et c’était la même chose à tous les jours.

Pour les resto à la carte, deux seulement sont ouverts. L’italien et le Méditéranéen. Pour notre part, nous avons trouvé la nourriture très bonne.

N.B. Il y a pas de chaises hautes pour les enfants dans les restaurants. Prévoir d’apporter votre banc d’appoint.

Enfin au bar Principal, Don Bartolo, ils servent des hamburgers, sandwichs, hot-dogs et crème glacée 24h/24.

LA PLAGE ET LA MER
La plage est belle. Il y a beaucoup d’arbre pour ceux qui aiment prendre l’ombre en p.m. et beaucoup d’endroit pour prendre du soleil. Notre grande déception a été la mer. L’eau est translucide et peu profonde (max. 5 pieds et ce, près des bouées) mais ils n’ont pas ratissé le fond, résultat : il y a de l’algues partout. Sans souliers de plage, il est très désagréable de s’y aventurer. Nous avons apperçus des oursins et des crabes. Nous avons eu comme informations que les travaux de nettoyage débuteraient d’ici mars. Lorsque ceci sera fait, je crois sincèrement que cette endroit deviendra une des plus belles plages d’Holguin !!! En attendant, il faut profiter des quelques petits espaces sans algues.

PISCINES
Nous sommes des gens de plages mais il faut dire que les piscines de ce sites sont le point fort du Occidental. Ceux qui préfère la piscine alors, c’est l’endroit rêvé !!!

MOUSTIQUES
Lors de notre séjour, nous avons eu de la pluie 3 jours et demi. Oui, il y avait des moustiques mais sans plus – en matinée et en soirée. De plus, nous croyons que ce sont de petits brûlots plutôt que des moustiques. Suite à la lecture de nombreux messages, nous nous étions apportés tout le nécessaire pour ne pas nous faire piqué et en toute honnêté, nous ne l’avons pas utilisé. Cependant, nous avons remarqué que d’autres personnes semblaient avoir beaucoup de piqûres – était-ce suite à une excursion ou faisaient-ils des allergies ?. Nous avons vu des employés arrosé le site. Peu importe, apportez du chasse moustiques dans l’éventualité qu’ils en auraient à cette période.

EMPLOYÉS
Tous les employés du Occidental sont nouveaux. Ils ont fait une formation de 2 ans dans une école de tourisme à Cuba. Habituellement, il parle anglais et quelques fois français. Ils sont très coopératifs et agréables. Nous n’avons eu aucune mauvaise expérience. Nous avons tenté de rester dans la même section à tous les repas au Buffet. De cette façon, les gens nous reconnaissait et nous pouvions établir de très bon rapport. Dites bonjour à Soini si vous la croisser. Elle travail au buffet la Hacienda.

MARCHES ET NAVETTE
Des marches, du Lobby à la plage, il y en a 85. Ma femme est enceinte de 31 semaines et elle n’a pas trouvé celà pénible. Il faut y aller plus doucement, c’est tout. De toute façon, si vous désirez, vous pouvez téléphoner à la réception pour demander le service de navette. De petits trains scillonnent le site pour reconduire les gens d’un point à l’autre.

EN TERMINANT
Nous avons pensé de belles vacances. Il est certain qu’il y a des choses à être améliorés au Occidental mais je crois que c’est très normal compte tenu qu’ils viennent d’ouvrir. Il faut être patient et leur laissé le temps de s’améliorer.

Au plaisir,

Top of Page

Mar Del Sur Frédéric — Canada

December 2003

Mon nom est Frédéric, j’ai 20 ans, et je suis allé à Varadero du 22 décembre au 29 décembre 2002 avec mon frère un de ses amis. Ce fut une place décente (pour notre budget), j’y retournerais bien! La preuve, c’est que je retourne au même endroit et aux mêmes dates cet année, je vous en redonne des nouvelles! J’avais déniché un deal pour 1 semaine du 22 au 29 décembre: 899$ par personne au "Mar Del Sur" sans repas ni drinks inclus. Nous avons donc fait la réservation environ 3 semaines à l’avance (le promoteur était "Prego Tours", le transporteur était "JetsGo", puis l’agence de voyage où nous avons prit les billets était "Voyages Bergeron inc.". Notre vol de départ partait de Dorval à 8h le matin et arrivait directement à Varadero vers 11h50. Malheureusement, il y eut un changement de dernière minute: nous allions finalement partir de Mirabel à environ 6h30 du matin, pour arriver à Santa Clara (une ville au centre de Cuba) vers 10h20, et ensuite repartir pour arriver à Varadero à 12h00 environ… Notre nouveau transporteur était Air Transat.

Varadero, Cuba
La plage: – Super belle – Super propre – En général, environ 30 mètres entre le début du sable, et la mer – Pas vraiment de gens qui viennent vous achaler pour vous vendre des trucs – Des petites vagues, mais qui peuvent devenir assez grosses certains jours, si vous êtes chanceux (voir photos) – Si les vagues sont trop fortes, il peut être interdit de se baigner à certains moments – Censé être sécuritaire pour laisser vos choses sans surveillance (tant que vous ne laissez pas trop de choses de valeur) – Des "life-guard" surveille du bord de la plage à certains endroits. D’autres personnes (de l’armée possiblement) surveille la rive du haut des immeubles! – Il peut y avoir beaucoup de cubains, tout dépendant de l’endroit sur la plage vous vous trouvez (ce sont principalement des cubains en vacances aussi!)

– Lorsque nous sommes allés, il y avait à chaque jour environ 25 "lifegards" en speedo qui s’entraînaient, surtout en courrant sur le bord de l’eau, WOW (;-P)

Les restaurants: – On peut trouver dans les restaurants du poulet, du porc, de la pizza, du spaghetti (certains spaghettis qui portent le titre de "napolitana" ont du ketchup au lieu de la sauce tomate), des fruits de mer (crevettes et langouste) – Certains sont très peu chers, certains sont assez dispendieux! (Il est pertinent de regarder les prix avant d’entrer au restaurant, si c’est possible) – Je recommanderais le restaurant "EL Caney" (environ au milieu de la ville sur la première avenue). On peut y trouver des quarts de poulet avec riz, frites et boisson gazeuse pour 1.45$US! De plus, quand nous sommes allé, un des employés du restaurant parlait super bien le "Québécois"! Mon frère pensait vraiment que c’était un québécois, mais c’était bel et bien un cubain qui avait appris "sur le tas" à parler un français typiquement québécois… – Il y a aussi d’autres restaurants dans le genre de "El Caney" un peu partout.. il s’agit de les trouver! Par contre, plus vous allez dans la direction contraire à la "sortie" de la ville, plus vous vous rendez proche des hôtels plus luxueux, plus ça vous coûte cher. (Quoi que certains restaurants plus à "l’entrée" de la ville coûtaient assez cher… – Il y a aussi certaines maisons de cubains qui servent de la nourriture.. Communément appelés les "Paladares", ils sont légaux pas mal partout à Cuba, sauf à Varadero! Nous avons quand même pu manger dans un de ces restaurants, grâce à une"plug"… Pour 10$ US chacun, nous avons eu un bon repas vraiment délicieux avec une langouste géante dans notre assiette. – On peut manger des langoustes géantes dans les "paladares" et dans pleins de restaurants de la place (même ceux pas cher). C’est le plat luxueux de la place.. Il vous en coûtera 10$ US ou plus… – Beaucoup de restaurants sont ouverts 24h

– Il y a des restaurants de "fast food" "El rapido" (24H) un peu partout.. Ce sont un peu comme des McDos sans trios qui servent de la bière! Il y a qu elque fois de jolies demoiselles aux caisses 😉

Achats / boisson: – Il n’y pas de supermarchés comme j’avais pu en voir à Cancun, au Mexique.. C’est plutôt des "dépanneurs", avec des breuvages et de la nourriture non périssable (craquelins, céréales, etc..).. Il y a un gros "dépanneur" avec beaucoup plus de stock que les autres proche de "l’Autopista" environ au milieu de la ville. Aussi, certains dépanneurs plus dans la direction contraire à la "sortie" de la ville ont des prix plus dispendieux. – Il vaut mieux apporter de chez soi: son beurre d’arachide, configures, chips (pringles!), crème solaire, vêtements! Ils vendent peut être de tout ça là-bas, mais c’est dur à trouver et c’est très cher quand on le trouve! – Pour la bière, comme déjà mentionné, il y a la "Cristal" (bière blonde), ou "Buccaros" (bière un peu plus forte, rousse possiblement). Les bières se vendent aux "dépanneurs" pour environ 0.75$ US (surtout en canette). Au restaurant, on peut acheter uniquement la Crystal, et elle coûte 1$US ou un peu plus (surtout en bouteille).. – Pour les cigares, il y a des petites boutiques spécialisées dans la vente "légale". Cependant, il n’y a pas d’aubaine gigantesque par rapport à ce qui se vend à Montréal; disons peut être 50% moins cher. Pour les cigares "illégaux", ça peut coûter presque rien pour une boîte de cigares réputés! CEPENDANT, il y a énormément de ces boîtes vendus illégalement qui ne contiennent pas réellement de vrais cigares, même s’ils ont le "sceau gouvernemental".. De mon côté, je ne conseille donc pas de se fier aux marchands de cigares illégaux. – Pour les bouteilles de Rhum, elles ne sont vraiment pas chères. Une bouteille de 750 ml de Rhum régulier coûte moins de 3$US, et se vend dans les "dépanneurs", et dans d’autres boutiques! Pour le rhum plus "vieux" (brun), les prix augmentent jusqu’à environ 12$US pour une bouteille de Rhum 10-15 ans je crois. – Au niveau des souvenirs, il y a un endroit au milieu de la ville (un "flea market" si je me fie au nom donné à Cancun) avec des centaines d’artisans de la place. Ils vendent des jeux de dominos, des colliers, des sculptures, des peintures, etc… C’est quand même pas trop cher, mais vous pouvez marchander un tout petit peu, surtout si vous achetez plusieurs objets d’un même artisan.

– Le drink de la place est surtout le "Mojito" (rhum blanc, eau gazeuse, sucre, feuilles de menthe). Je dois dire que j’ai trouvé ça très bon. Il y a aussi les "Cuba Libre" (Rhum’n’coke), Daiquiri, rhum jus d’orange, etc..

Le resort "Mar del Sur": – Notre chambre était plutôt un appartement à 2 chambres contenant chacunes 2 lits. Il y avait l’air climatisé dans les 2 chambres. On avait aussi un réfrigérateur dans la cuisine, et une TV dans le salon. Il y avait aussi 2 toilettes. Bref, c’était assez grand! – Le "resort" est situé à 2 coins de rue de la plage.. (5 minutes à pied). C’est un des seuls resort de Varadero qui n’est pas sur la plage, d’où peut être son petit coût! Mais ce n’est pas si grave, sauf pour une famille qui a de jeunes enfants… – Il y a environ 4 bars dans le resort: le bar du lobby, le bar du restaurant, le bar "tout inclus" dans le resort, le bar "tout inclus" sur la plage.. Les bars "tout inclus", en plus de fermer vers 21h ou 22h, servent des drinks vraiment "cheaps" (ex: rhum plus jus, that’s it), et de la bière. Les autres bars sont ouverts pas mal tous les temps, et ont des drinks moins cheaps (comme des mojitos ou des daiquiri) pour environ 2$. – Il y a un restaurant sur le resort.. Il sert des sandwichs, de la pizza, et d’autres choses.. Il est assez abordable, quoique légèrement plus cher que certains restaurants sur la 1ère avenue! C’est un restaurant assez bien pour quelqu’un qui n’a pas le forfait tout inclus et qui est un peu trop paresseux pour manger à l’extérieur certains jours… – Il y a un buffet et une salle à manger pour ceux qui ont le forfait "tout inclus".. Cependant, n’ayant pas ce forfaits, nous ne pouvons pas vous dire exactement ce de quoi la bouffe à l’air.. Nous avons quand même eu des commentaires de certains personnes qui avaient le forfait "tout inclus", qui se résumaient pas mal à ceci: pas de variété et pas bon!! Une femme qu’on a rencontrée a d’ailleurs été malade pendant 2 jours, possiblement après avoir mangé de ce buffet. – Il y a un terrain de volley-ball dans le "resort", mais le sable est mélangé à de nombreux coquillages cassés, donc ça peut faire mal quand on tombe! Des parties sont sou vent organisées vers la fin de l’après midi… – Il y a des spectacles à tous les soirs, vers les 21h je crois.. Il y a habituellement de l’interaction avec les personnes qui assistent aux spectacles; on peut gagner des prix de temps en temps.. Ça divertit bien, et ça rassemble les gens; c’est quand même sympathique pour préparer la "sortie" de la soirée! Juste une point négatif par rapport à notre séjour.. Il y a eu un spectacle africain un soir.. 2 soirs plus tard, le même spectacle IDENTIQUE a été répété! Je crois qu’il y avait eu un "fuck" dans leur horaire, mais bon!!!

– Il y avait en tout temps ou presque 24h 2 gardes de sécurité aux entrées du resort

Les clubs / bars de Varadero visités: – Pour sortir le soir, il est mieux de se fier aux animateurs du resort qui savent en général où il va y avoir du monde et où va être le party. C’est une bonne idée de leur demander où sortir après le spectacle de soirée. – De notre côté nous sommes sortis aux endroits suivants (en ordre chronologique): – Nul part le premier soir, principalement car nous étions un peu fatigués. – Au "Havana Club" le deuxième soir: On avait pas demandé aux animateurs où sortir pour décider d’aller là avec la "gang" du resort. Bref, avant d’entrer, un agent de sécurité nous disait que c’était vide, et qu’on était mieux d’aller à côté, à la "Comparsita". Malheureusement, on ne l’a pas écouté! Après avoir payé 10$ US de "cover" (all you can drink), on en entré dans le bar pour s’apercevoir que c’était effectivement vide. Il y avait peut être 15 personnes en tout. La musique du club est presque uniquement de la musique nord-américaine. Il y a de l’air climatisé en masse. Les drinks sont assez bons. L’endroit est quand même assez petit, il n’y a pas d’endroit "calmes" dans la place. Bref, ça aurait pu quand même être bien, s’il y avait eu du monde! Nous sommes partis avant la fermeture du club, et en revenant à pied au Resort, nous avons notamment rencontré un cubain assez sympathique qui revenait de la Comparista. – À la "Comparsita" le troisième soir: Cette fois, ce sont les animateurs qui nous ont dirigés vers ce club situé juste à côté du Havana Club. On est arrivé un peu tard par contre… Il y avait un spectacle sur la scène/piste de danse quand nous sommes arrivés! L’entrée coûtait 6$US, "all you can drink"! Les drinks fournis par contre sont un petit peu "cheaps"… La musique sur place est exclusivement de la salsa/merengue/slows (je crois). Il y a un peu de gais sur place, et un petit peu de prostitués (selon les dires de notre guide), mais ce n’est pas trop grave! Nous sommes partis à la fermeture du club qui n’avait pas été trop tard si je me rappelle bien. Je crois que c’est ce soir-là que nous avons fini la soirée au El Rapido près du resort et où nous avions rencontré plusieurs cubains/américains sympathiques! – À la "Cueva del Pirata" (cave du pirate) le quatrième soir: Dans ce club, tous les employés sont dég uisés avec des costumes de pirates. Le club est dans une grotte naturelle, c’est assez impressionnant (voir les photos)! La musique qui joue est assez variée.. Un peu de danse, mais quand même beaucoup de salsa et cie.! L’entrée est de 10$ US je crois (all you can drink). Les drinks sont simples.. On y sert aussi du rhum brun sur glace. Le club est situé sur l’Autopista Sur, km. 11, près du Club Med je crois (je ne suis pas sûr). – À "La Red" le cinquième soir: Ce club est situé très près du Mar del Sur. Le club n’a pas d’air climatisé, et il peut ainsi faire assez chaud dedans. Je crois que l’entrée est de 3$ US, avec une bière d’inclus. La musique qui y joue est variée, mais il y a beaucoup de salsa aussi! Il y a beaucoup de cubaines à l’intérieur… Quelques prostituées qui donne des coups de coude aux hommes pour le demander s’ils sont intéressés de se faire faire l’amour comme jamais ils ne l’ont fait auparavant (une fille avait dit ça à mon frère, mais moi aussi je m’étais fait donner des coups de coude! Quand nous sommes allés, je me rappelle aussi d’un gars (avec casquette sur le côté je crois) qui "s’installait" bien collé sur le cul des cubaines, les unes après les autres! Il parait que c’est assez courant là-bas, et le gars en profitait bien… Bref, on est partis à la fermeture du bar. Pour plusieurs, on est allé prendre un petit bain de minuit dans la mer, c’était assez l’fun!! Y’avait assez de courant par contre, alors il a fallu faire attention… Fallait constamment revenir dans le sens opposé au courant et au vent, sinon on s’en allait vers les autres hôtels! – Nul part le sixième soir, principalement car nous étions un peu fatigués du voyage à la Havane.

– À la "Rada" le septième soir: Ce club est situé un peu avant le "début" de Varadero, et il faut s’y rendre en taxi. Les animateurs du "Mar Del Sur" voulaient nous amener là depuis le début de la semaine… Mais après 2 essais infructueux (nous allions en taxi au club, mais il était fermé), nous avons enfin pu y aller notre dernier s oir à Varadero! L’entrée était de 10$ US si je me rappelle bien (all you can drink). Cependant, il faut noter que le truc pour verser de la bière a manqué de la pression toute la soirée, ce qui a fait en sorte que nous attendions, desfois, longtemps pour avoir notre bière. À part ça, la musique du club était très variée! Moins de salsa qu’aux autres places, quoiqu’il y en avait quand même un peu. Il y a même eu un groupe "live" à un moment donné! On a rencontré à nouveaux des cubains/américains qu’on avait vu au "El Rapido" le troisième soir! On en finalement partis à la fermeture du club.. La majorité des gens sont allés se coucher par la suite, mais je suis resté avec une couple de personne pour aller jouer aux dominos!

Voyage à la Havane: C’était une fille qu’on a rencontré sur place qui nous avait aidé à organiser le voyage vers La Havane.. Je crois que ça nous coûtait chacun aux alentours de 60$ US. Nous étions environ 8, et sommes ainsi partis en direction de La Havane dans une mini-van. Il parait que notre conducteur était un ancien garde du corps de Fidel Castro. On est ensuite arrêté à la ville Matanzas je crois, pour ramasser notre guide cubain (qui parlait français). Nous avons fait un arrêt au plus haut pont de Cuba, où il paraît qu’ils font le meilleur Piña Colada de Cuba! C’était une place un peu commerciale disons.. Par la suite, nous sommes repartis, pour enfin arriver à la Havane environ 2 heures après le départ. Nous avons visité le fort en face de la ville de la Havane. Il y a, notamment, le plus long cigare du monde à cet endroit! On a vu aussi le changement de la garde au fort.

Par la suite, on s’est rendus dans la Havane même. On a pu voir le devant du Capitolio, assez impressionnant (il ressemble un peu au Capitol de Washington)! On est entré 2 minutes dans la "Bodeguita del Medio" où Ernest Emmingway allait prendre des Mojito il parait.. Encore un endroit très commercial où les Mojitos sont hors de prix!! On s’est ensuite promené dans une rue vraiment longue où il avait des centaines de cubains. On acheté des sandwichs au jambon à 0.50$, vraiment bons..! On est passé ensuite devant une banque, où un gars de l’armée supervisait un transfert d’argent avec son AK-47 (ou un fusil équivalent)! Un gars avec nous a notamment pris une photo avec une vieille madame qui fumait un cigare (un classique je crois)! On a ensuite vu de près ou de loin d’autres lieux célèbres.. Pour ensuite passer par un endroit où ils vendent pleins de stock.. Un "flea market" comme à Varadero, mais un peu plus cher! On a ensuite pris du jus de noix de cocos je crois, direct dedans! (Le gars coupait la noix de coco devant nous..). C’était bon, mais on a eu un peu peur, car il parrait que ça faisait le contraire de désaltérer et que ça donnait le flue! On s’est ensuite rendus en mini-van à une "maison-restaurant" où les prix étaient chers (c’était notre guide qui avait sûrement un entente pour amener des gens là). Bref, après avoir vu les prix, on a décidé d’aller manger ailleurs! On s’est donc donné rendez-vous dans une heure et demi je crois à la mini-van. Y’a Charles et les 2 autres personnes qui ont décidés d’aller faire autre chose pendant ce temps. Charles est allé visiter l’université de La Havane je crois. De notre côté, on voulait aller au "China-Town" de La Havane.. On a donc marché un peu, et on a rencontré 2 cubains qui nous ont dirigés! On est finalement entré au centre d’achat du China-Town, là où on paie en $ US et où tout est cher. De mon côté, j’ai quand même mangé un sandwichs avec une galette (de viande?) assez douteuse! On a ensuite bus des Cristal en compagnie d’un des 2 cubains, car l’autre s’est poussé. Par contre, le cubain ne voulait pas boire de bière, il voulait juste nous suivre. Bref, après avoir visité le coin, on a tenté de retourner rapidement vers notre mini-van car on allait être en retard à notre rendez-vous. À la fin de notre trajet, le cubain qui nous indiquait encore le chemin nous a demandé le classique "Est-ce que je peux avoir de l’argent pour du lait pour nourrir mes enfants?". On lui a donné quelques dollars US, il nous avait suivi un bon moment après tout! On est enfin arrivé au point de rendez-vous, avec une demi-heure de retard environ.

Bref, on a continué notre chemin et on a visité la place où Fidel Castro fait ses discours. On a continué le trajet. Puis on est revenu vers Varadero, en arrêtant en passant à Matanzas, pour porter notre guide. Puis on s’est rendu à la place publique, là où pleins de jeunes se tenaient! Disons qu’il y avait des centaines de cubains, et que nous étions les seuls étrangers.. On a fait le tour du "carré" puis tout le monde nous regardait pendant que nous passions. Une fille avec nous a d’ailleurs pris une photo d’un petit gars avec les yeux VRAIMENT bleus, et lui a donné un dollar ensuite. Le petit garçon était tout content! Une autre personne avec qui on était, est allée demander à une fille dans un "cercle d’amis" s’il pouvait prendre une photo avec elle! Elle a ainsi été très contente et a accepté. Puis, par la suite, on est ensuite arrêté à un marché public pour le visiter. Y’avait beaucoup de monde, et les aliments faisaient un peu pitié. On a goûté à des espèces de trucs à la friture, c’est tout ce que je peux dire! On et finalement repartis, pour arriver à Varadero un peu plus tard, assez fatigués.

Autres choses: – Il y a plein de chiens qui se promènent un peu partout en liberté dans le ville.. Quelque uns sont beaux (voir les photos), d’autres le sont moins! Je me rappelle d’un chien qui semblait ne plus avoir de poil.. Ouuuuuash……. – Je dirais que la ville est quand même très "safe". Il y a des agents de sécurité aux portes des resorts, et ce, pas mal 24h/24. Bref, je crois que c’est sécuritaire, même pour une fille seule, de marcher sur la 1ère avenue à 4h du matin! – La température fut assez clémente lors de notre séjour. Il plut seulement 1 jour. Cependant, il ne faisait pas extrêmement chaud (jamais plus de 30 degrés celcius), mais il faut s’attendre à ça à Cuba en hiver!

– La musique latine (salsa, merengue, etc..) a été omniprésente pas mal tout le temps lors de notre séjour.. Faut s’attendre à ça!

Top of Page

SuperClubs Breezes – Costa Verde Denis — Canada

October 2003

Transport:
Départ de Mirabel via Air Transat avec environ 1 heure de retard et au retour aucun retard. Transferts a l’hôtel aller/retour un peu moins d’une heure avec autobus très confortable. Si vous désirez utiliser taxi il semble que le coût soit de $50.00us dans chaque sens.

Réception:
Plusieurs autobus arrivent en même temps (VAT, TMR, Signature) donc faut être patient et attendre en ligne pour obtenir la chambre et remplir le formulaire d’enregistrement. Selon ce que j’ai pu voir les chambres sont déjà assignées car ils nous remettent une enveloppe contenant les infos sur l’hôtel et la carte magnétique pour ouvrir la porte et celle pour coffre de sécurité.

Complexe:
Très grand et d’une propreté incroyable. Une piscine gigantesque avec un bar qui peut servir les gens dans la piscine et ceux de l’extérieur. Beaucoup de végétation mature et de passage qui facilite la marche. La plupart des chambres sont en demi-cercle autour de la piscine et le complexe est très grand donc certaine chambres sont assez éloignées de la piscine et près des chambres de l’hôtel LTI Costa Verde.

Chambres:
Les chambres sont dans des édifices de 2 étages avec 16 chambres par édifice. Il y a 8 chambres à une extrémité soit 4 au rez-chaussé et 4 au deuxième étage. A l’autre extrémité il y a 8 autres chambres disposé de la même façon, par contre les deux sections ne sont pas communicantes. En réalité les chambres sont des suites avec lit king ou 2 grands lits, table avec 2 chaises, petit sofa, et un balcon (environ 16’ x 6’ ) aussi avec table et 2 chaises. Toutes très grande et super propres. Est aussi inclus frigo, cafetière + café, séchoir, fer + planche repasser, radio lecteur cd et un coffret sécurité. L’air climatisé fonctionne très bien et la mienne était silencieuse.

Climat:
Durant la semaine du 11 octobre il a fait très chaud avec beaucoup d’humidité en fin de journée et le soir. Ceci était du au fait que le vent se lève le matin vers 10 :00 et cesse vers la fin de journée. Vêtements légers s’imposent, pantalons pour les hommes au restaurants thèmes seulement. Nous avons eu quelques minutes de pluie une journée et une soirée et le jour de notre départ sans causé aucun inconvénients. Il y a eu beaucoup d’orages dans les les villes avoisinantes mais pour nous tout a été parfait. Probablement que c’est du a la localisation de cette baie.

Plage :
Et quoi dire, simplement extraordinaire. Presque pas de vagues, l’eau d’une clarté et propreté incroyable et le sable blanc et fin. Durant la semaine l’eau était très chaude un peu comme nos piscines a Montréal en plein juillet. La plage s’étend entre l’hôtel Playa Presquero et le LTI et le Breezes est situé dans le centre. Pour la marche environ 3km ?? et se fait assez facilement d’un bout a l’autre. Il y a une petite barrière de corail à l’entrée dans l’eau par contre avec un peu d’attention c’est assez facile à traverser. Pour ma part je n’avait pas de souliers de plage et je n’ai pas eu de problèmes.

Il y beaucoup de choses a faire et tout est gratuit. Il y a la plongée sous-marine, en apnée, les catamarans, pédalos, kayacs, le ski nautique et la planche a voile.

Pas besoin d’apporter de parasol car il y a beaucoup d’arbres et palapas sur la plage. Aucun problème pour trouver de l’ombre.

Nourriture:
Il y a 3 restaurants spécialités, soit le Cubain, l’Italien et le Japonais. A mon avis tous les trois sont excellents avec un très bon menu. Mes préfères sont les langoustes et la soupe au homard au Cubain, le filet de boeuf à l’Italien et pour le Japonais nous avons pris le repas tout inclus qui comprenait un peu de tout, très bon.

Pour le lunch il y a un fast food appelé Lucys avec service aux tables et ils servent hamburgers, pizza, sanwichs, salades, poulets, etc. En général la nourriture était correcte et l’avantage est que c’est rapide et pas besoins de s’habillé (chandail + maillot) comme pour le grand buffet.

Le buffet principal s’appelle Jimmys et il ouvre a 07 :30 pour le déjeuner. Il est aussi ouvert pour le lunch et pour le souper. A chaque soir il y a un thème différent mais une grosse partie du buffet demeure répétitif. Pour moi j’ai trouvé le buffet ordinaire pas plus.

Pour le vin il y a le cubain (blanc) et l’espagnol (blanc) et j’ai trouvé les deux plus que correct. Les bars en général sont très bien stockés avec un bon choix de boissons internationales.

En terminant je doit mentionner le staff qui ont tous été très aimables et serviables. Ce fut un plaisir de les rencontrer et d’être capable de discuter avec eux. La majorité comprenne l’anglais mais très peu le français.

En terminant, je tiens à remercier Vacances Plein Sud pour m’avoir obtenu le spécial ‘Mercredis en Folies’ et je n’hésite pas à recommander cet hôtel.

Top of Page

Playa Pesquero Resort – Holguin Alain — Montréal

April 2003

Voici les points positifs : Endroit neuf donc tout est beau et propre Très belle piscine la plus grande de cuba Excellente nourriture avec les quatre restaurants a la carte Chambre spacieuse avec séchoir et fer à repasser et un frigo Rempli a chaque jour de 2 bouteilles d’eau de boissons

Gazeuses et de 2 canettes de bières pour dépanner!

Voici les points a améliorer :le service au buffet très lent surtout le matin il fallait demander à un serveur de venir nettoyer la table :l’animation le jour qui est quasi inexistante et celle de soir

qui est répétitive et souvent ennuyante.

Et les points négatifs : Le confort des avions de transat! La plage qui est très décevante en raison du sable et des coquillages qui rende la marche nu pied désagréable et

les roches dans les 40 premiers pieds lorsqu’on entre dans cette belle eau turquoise.

Pour résumé cet hôtel n’est pas un 4,5 étoile je dirais tout juste un 4 étoile en raison du service et de l’animation et non pas du site qui est magnifique mais je n’y retournerais pas.

Top of Page

Playa Pesquero Resort – Holguin Yves et Brigitte — Saint-Laurent, Québec

April 2003

Il vous prendra environ 3h15 de vol pour vous rendre à l’aéroport de Holguin, L’aéroport est propre et vous ne vous ferai pas harceler pour vos bagages. Le représentant tmr est sympathique et ses explications sont claires.La route jusqu’au Club est relativement intéressante et vous donne une bonne idée du coin de pays. Disons que le trajet dure environ 50minutes.

L’aspect extérieur du club à l’arrivée est plutôt ordinaire et l’accueil l’est tout autant. Par contre une fois dans le hall d’entrée; vous ne serai pas déçu;c’est grand , propre et beau. Vous apercevrai le "main bar",quelques boutiques,et l’entrée du" boulevard "qui donne sur le club, le tout dans une décoration bien réussi, et aussi le "check-in". Le fameux check-in,comptez 1h , 1h30 avant d’avoir accès au préposé .Si vous êtes Chanceux vous aurez votre chambre; plusieurs personnes ,après toute cette attente, se sont fait dire que leurs chambre ne serait disponible que plusieurs heures plus tard et qu’il devait allez faire la ligne encore à un autre comptoir.À noter que le personnel à la réception est très lent et pas plus accueillant qu’il ne le faut.

Même si le site est grand vous n’aurez pas de difficulté à trouver votre chambre grâce au petit plan très claire qu’on vous remet .Nous avons eu la chance que notre agent de voyage fasse la demande pour une chambre bien localisée car on ne peut pas dire quelle le sont toutes, loin de là.Les chambres sont belles, propre et confortable,oublier la vue sur la mer il n’y en a pas, toutes les habitations sont beaucoup trop loin.Petit frigidaire rempli tout les jours ,mais pas froid ,à moins de trafiquer le système d’arrêt automatique de l’électricité.

Le site comme tel, bien que la végétation ne soit pas mature, est beau mais à besoin de beaucoup d’amélioration. Le "set-up" est réussi surtout autour de la piscine, en fait ,du "main-bar" jusqu’à la fin du" boulevard" c’est beau et il y a du potentiel pour en faire un endroit agréable. La piscine est très belle, propre et bien aménagée.Par contre le bout entre la fin du boulevard et la plage " ça fait dur", la plage est loin du site comme tel et est très ordinaire,étroite ,pas très bien aménagée et le sable est blanc mais pas très beau contrairement aux clubs voisin, il y a des guêpes près des arbres et beaucoup de petites roches un peu partout.La mer est calme, belle, mais plus froide que la mer des caraïbes et un peu moins colorée,en plus plusieurs personnes se sont faites brûlés par une sorte de méduse.Vous pouvez marcher environ 10minutes de chaque côtés du club. Il y a des serviettes et des chaises en grandes quantité, il y a des préposés aux chaises qui sont pas mal achalent et je dirais même désagréable,leur pourboire n’est pas une récompense; c’est un dû!

Il n’y a pas cette ambiance de vacances et de fête qu’on retrouve dans d’autres club, il n’y a pas beaucoup d’animation et de musique pendant la journée, je n’ai vu personne danser ou participer à des activités, à part la partie de volley improvisé par les client. Le personnel est en général polie et gentil( en général) mais il n’ont pas d’entregent et font le stricte nécessaire(stricte) ,ce n’est pas comme ailleurs où les g.o. sont des gens de partout dans le mondes qui font ça parce qu’ils aiment ça , là ce sont vraiment des employés qui font leur job et ça parait. Il y a beaucoup de magouille destiné à soutirer le plus de pourboire possible et comme j’ai dis plus tôt; c’est un dû.Attendez vous à faire la ligne pour une bonne partie de vos vacances, au bar,pour vos réservations resto et activités(pédalos ,kayak,bateau, catamaran….) et même au buffet pour attendre l’ouverture et pour avoir une table ect….

Le buffet déjeuner ouvre seulement à 7h30 et tout le monde y va naturellement en même temps donc, pas de place, pas de vaisselle, un seul toaster, une seule machine à jus,les choses manquantes ne sont pas remplacés à temps,c’est très grand et tout est éparpillé aux quatre coins de la bâtisse, néanmoins avec beaucoup de patience vous finirai par trouver à peu près tout ce que vous désirer.

Pour les buffets du midi, même histoire, il n’ouvre qu’à 1h00, et le personnel retient quelques plats qui devrait se trouver au menu ex: langouste, mais pour $ on vous en trouve soudainement! Heureusement le midi vous avez d’autre options , le resto de la plage, si vous réussissez à avoir une table ,la bouffe est bonne et le service est ok.Nous avons dîner le plus souvent au" Beer Garden" le service était le fun et l’ambiance plus agréable mais le menu est assez simple (hamburger,hot-dog, frites, et autres cochonneries) .

Les resto à la carte sont excellents et agréable si vous réussissez à obtenir votre réservation, comme il n’y avait plus de place aux resto, ils ont ouvert le resto de la plage Et même sans réservation ,en magouillant ,on a pu y manger deux fois d’excellente langoustes.

Le soir, encore ,l’ambiance vacances est déficiente,il y a bien le pianiste au main bar, qui s’arrête aussitôt que les pourboire n’entre plus, il y a aussi le band dans l’amphithéâtre qui est très bon, de vrai pro, mais encore là, la danse n’est pas encouragé et Ça ne bouge pas beaucoup.Les spectacles sont très bon et pas trop long.La disco n’est pas très populaire mais quand même agréable.

En conclusion, c’est un hôtel à gestion entièrement cubaine et ça parait,si on prend en référence le Viva Dominicus en république qui est coté 3-31/2* le Playa Pesquero devrait être coté 21/2-3* vraiment pas un 5* , ne le sera jamais .C’est très ordinaire comme club et pour le recommander il faudrait que le prix soit de beaucoup inférieur aux hôtels de La Romana ou de Punta-Cana.

Top of Page

Brisas Santa Lucia Diane et Jean-Pierre – Saint-Hubert, Canada

February 2004

Bonjour à tous les voyageurs,

Nous étions au Brisas, ma femme et moi, au cours des deux semaines qui s’étendent du 26 janvier au 9 février, et voici nos commentaires.

La plage: Elle n’est pas à la hauteur de la réputation des plages de Cuba. A marée basse, il faut aller tellement loin dans la mer pour avoir quelques pieds d’eau seulement, qu’on serait tentés de dire que cette plage convient très bien aux enfants. Quand les vents sont calmes, l’eau de couleur verdâtre est très limpide et heureusement que c’est comme ça parce qu’il y a beaucoup d’algues un peu partout, et cette limpidité de l’eau permet de les contourner. Par contre, aussitôt que les vents s’élèvent, l’eau devient opaque et en plus il y a des tas de débris qui sont ramenés continuellement par les vagues, et vu qu’il n’est plus possible de marcher seulement aux endroits sablonneux parce qu’on ne voit plus le fond, la plupart des gens se contentent de se promener le long de la plage ou bien ils délaissent tout simplement la mer pour aller à la piscine.

La plongée en apnée: La plage de la région de Camaguey, celle qui se trouve devant les quatre hôtels, n’est pas vraiment propice à la plongée en apnée, du moins gratuitement. La brochure qui mentionne cette activité, devrait y ajouter un signe de dollars puisque nous avons dû débourser $40US pour qu’un catamaran nous amène là où se trouvent les récifs de corail. C’est une activité qu’on ne peut pas renouveler quotidiennement, principalement à cause du prix et également à cause de la perte de temps engendrée par l’autobus qui doit faire les 4 hôtels pour ramasser les clients de cette excursion. Il y a des gens qui se font attendre et d’autres qui oublient d’apporter leur passeport (obligatoire pour cette excursion). Il y a bien une barrière de corail face aux hôtels, mais il n’est pas question de s’y rendre autrement qu’en motorisé vu son éloignement. En bref, tout ce qu’il y a à voir par nos propres moyens, ce sont des algues et peut-être la réserve de langoustines du restaurant au bout du quai.

Les chambres: Les chambres sont propres et il n’y avait aucun cafard ou autre bestiole en vue. Comme problèmes nous avons dû faire changer un matelat qui n’était même pas digne d’un 2 étoiles. Le service de buandrie a brisé 3 fois durant nos 2 semaines, ce qui fait qu’une entreprise extérieure devaient s’occuper du lavage, ce qui avait pour conséquence que les clients ne pouvaient prendre de douche avant une heure relativement tardive en soirée. Le drain du bain était tellement bouché, qu’une période d’attente d’une quinzaine de minutes était nécessaire avant qu’une deuxième personne puisse prendre sa douche. Les portes de la garde-robes étaient si difficiles à ouvrir, que deux bons bras étaient nécessaires pour y arriver. Le frigidaire doit fonctionner sur le 110 volts et les cubains les branchent sur le 220volts ce qui fait que le frigo faisait un vacarme d’enfer à chaque démarrage avant de finalement rendre l’âme au cours de notre première semaine. À la réception, on nous dit que ceux qui ont un frigo fonctionnel sont chanceux parce qu’en vérité, il semblerait qu’ils ne sont pas obligés de fournir un frigo dans les chambres. Une autre correction à apporter à la brochure de TMR. Il y a eu évidemment quelques pannes d’électricité, mais c’est tellement fréquent dans les hôtels des caraïbes. Au niveau de l’eau, ordinairement c’est l’eau chaude qui fait défaut, mais dans notre cas c’est l’eau froide qui nous a lâchés à cause d’un bris dans la tuyauterie. Ce qui s’est traduit par une petite inondation juste devant notre porte de chambre et évidemment une douche à l’eau super chaude. Il fallait faie attention pour ne pas s’ébouillanter. La télévision n’avait pas de télécommande, mais après vérification toutes les TV’s de l’hôtel n’en ont pas. (Un peu gossant quand on regarde la télé au lit). Quand l’air climatisé est en fonction, il y a un bruit d’égoutement dans la salle de bain.qui devient achalant la nuit. Malgré un dollar à tous les jours à notre femme de chambre, on sentait un certain rationnement dans le papier de toilette.

Si vous constatez des trucs qui ne sont pas à votre goût en entrant dans votre chambre, vous êtres mieux de changer de chambre tout de suite parce que ce n’est pas évident d’avoir du service de ce côté. Et ne comptez pas trop sur le représentant TMR pour régler quoi que ce soit. Ça peut devenir pas mal compliqué de se faire comprendre quand ce dernier n’est jamais là pour servir d’interprète. Juste pour le drain du bain par exemple, après avoir fait un paquet de gestuelles au cubain qu’on nous a envoyé pour régler le problème, on nous a fourni un bouchon pour le bain (qui manquait mais dont on avait surtout pas besoin!).

L’Hôtel: J’ai lu plusieurs commentaires de gens qui disaient que le Brisas Santa Lucia n’avait rien d’un 4 étoiles, maintenant je comprends pourquoi. Je ne sais pas trop qui a décidé de classifier cet hôtel dans la catégorie 4 étoiles, mais il ne les mérite sûrement pas. En écoutant les commantaires autour de nous, on s’est rendu compte qu’une bonne proportion des clients étaient insatisfaits. Quelques-uns étaient contents et quelques autres carréments frustrés. Un couple d’amis qui en étaient à une quinzaine de voyages, ont entrepris, pour la première fois, des démarches pour être transférés à Varadero. (surtout à cause de la plage).

Le bruit: Une grande partie de ce problème pourrait être réglé si l’hôtellier avait pour cinq cennes d’intelligence. Dans notre cas par exemple, on nous a donné un bas et on a logé juste au-dessus une famille dont le petit menait un vacarme d’enfer à tous les matins entre 6:30 et 6:45 hres. Pourquoi ne pas rassembler les familles dans les mêmes blocs et les couples seuls dans les autres, sinon au moins loger les familles en bas et les gens seuls en haut, ce serait si simple. Pour le reste, il y a bien sûr les spectacles qui se terminent tard et qui sont très bruyants. Les scènes de spectacles ne devraient jamais être situées à proximité des chambres.

Le choix de l’emplacement: Comme dans la plupart des hôtels des Caraibes, on ne tient aucunement compte de vos préférences au niveau de l’emplacement de cette chambre que vous habiterez au cours des deux semaines qui viennent. Personnellement, on a demandé en arrivant, une chambre le plus près possible de la mer puisque l’on passe presque toutes nos journées à la mer et que c’est plus pratique. Evidemment, on s’est retrouvés complètment au fond du complexe. Pourtant, d’autres gens qui étaient sur le même vol ont été placés à l’avant sans avoir demandé quoi que ce soit. Certains sont fêtards et d’autres aiment la tranquilité; certains préfèrent un bas et d’autre un haut; il y a des chambres avec 2 petits lits et d’autres un grand lit. On ne devait pas loger les gens n’importe où.

La bouffe: C’est la bouffe de Cuba. Celle où on ne sait jamais si ça va passer ou si ça va bloquer ou encore si ça va dégénérer en tourista. C’est la bouffe typique que l’on retrouve dans à peu près tous les buffets cubains. La variété n’est pas leur fort et la haute gastronomie non plus. C’est certain qu’on ne va pas à Cuba pour la nourriture mais plutôt pour les plages, la chaleur et le soleil.

Les activités: Il y a très peu d’activités à Santa Lucia. En fait le village n’est qu’un territoire quelconque et imprécis parsemé ici et là d’habitations. Un territoire un peu éparpillé dont les limites sont tout à fait imprécises. Vous n’y trouverez pas de petites rues coquettes et commerciales du genre de celles de “Playa del Carmen” ou de “Boca Chica”. Il n’y a que le stricte minimum. Un hôpital pour les cubains et un autre international, un magasin de meuble, une garderie, une petite école et quelques petits commerces alimentaires. Une partie du village se trouve à l’est des 4 hôtels et l’autre à l’ouest.
Donc, rien à faire en ville comme on dit! Quand on est arrivés, il y avait un petit train qui nous faisait voir tout ça, mais à un moment donné, l’engin a décidé de s’éteindre, ce qui fait qu’il ne restait que les vélos pour faire le tour de l’endroit….ou encore la marche!

Il y a toujours la Camaguey coloniale, mais il faut bien sûr se retaper le même trajet que celui de l’aéroport (une heure et quart, pour l’aller seulement) Pour le reste, ça se limite à de la pêche en haute mer, des tours de catamarans et la visite des flamands roses (comme si on n’avait jamais vu de flamands roses).

Les spectacles: Les spectacles de fin de soirée sont relativement bons, du moins pour ce qu’on a pu en voir. N’étant pas parfaits bilingues, beaucoup de gags en anglais nous échappent et de plus, nous sommes du genre à nous coucher assez tôt, ce qui fait qu’on pas vraiment vu les spectacles au complet, mais plutôt les débuts seulement. Les mêmes choses semblent revenir à chaque début de semaine. Il y a parades de mode, petits sketches, et groupes de musiciens cubains. Il y a également des chanteurs(euses) amateurs, mais sans solliciter avec insistance la participation du public. (Ce que je déteste au cube!) Un peu à l’écart, il y a un piano bar avec d’excellents musiciens, sauf que les piano bars cubains ne comportent pas nécessairement un piano. Celui du Brisas est surtout composé d’un violon, d’une guitare et de congas.

La cafétéria et les restos: Au Brisas, il y a un problème évident avec la cafétéria. Je crois encore une fois, qu’une bonne partie du problème pourrait être éliminée si on devançait l’heure du souper à 17:00 hres plutôt qu’à 18:30. Il y a beaucoup de monde dans l’hôtel. On se sait pas trop pourquoi puisque plein de monde se plaint et se promettent de ne jamais y revenir. À l’heure du repas du soir, c’est l’enfer. Il y a toujours une très longue file d’attente. Pour le déjeuner, la cafétéria semble absorber beaucoup mieux la même clientelle qui est mieux répartie dans le temps. Il faut souligner que la rareté des restos à la carte n’aide pas à la situation. On nous propose 2 restaurants à la carte, mais on n’a droit qu’à une seule visite par séjour à chacun d’eux, et ceci à raison de petits groupes de seulement une dizaine de personnes à la fois. De toutes façons, ça ne vaut pas le coup d’y aller plus d’une fois. L’un des restos, n’est ni plus ni moins qu’une petite section de la cafétéria que l’on a sommairement isolée avec un petit paravent. On a évidemment droit au service au tables mais pour nous servir sensiblement la même bouffe qu’à côté. Quant à l’autre resto, c’est tout simplement le snack bar du midi que l’on agrémente un peu avec des nappes de couleurs et le service aux tables.. La bouffe n’est pas celle de la cafétéria cette fois, mais sa qualité n’est pas constante. On a réussi à y aller deux fois au cours de nos deux semaines en nous jumelant avec un couple d’amis et ce que nous avions pris la première fois n’était pas du tout aussi bon la deuxième fois. Il s’agissait d’un filet de poulet et il était plutôt coriace! Par contre ce resto (Bohio del mar) qui est le snack bar de la plage pour les repas du midi, nous a servi plusieurs fois de l’excellent poisson. La rumeur était vraie, il est très bon le poisson du resto de la plage.

Les bars: Le service aux bars est lent, et ceci pour les mêmes raisons que tantôt, il y a trop de monde dans cet hôtel. Si vous êtes Italien, vous réussirez à avoir votre “cerveza” avant tout le monde, mais si vous êtes Québécois et qu’en plus vous ne donnez pas de pourboire, armez-vous de patience!

Mon breuvage préféré qui est le “pina colada” n’est plus ce qu’il était. On s’ennuie de l’époque où les “waiter” se donnaient la peine de bien mélanger au malaxeur les ingrédients pour faire un vrai “pina colada” avec glace concassée, crème glacée et morceaux d’ananas…..mais bien sûr c’est plus long!

L’internet: Il y a un 2 ordinateurs au Brisas pour vos e-mail ce qui n’est pas mal. C’est très utile vu le prix du téléphone à Cuba. ($2.95/minute). Le seul problème, c’est que certains parents semblent avoir trouvé un moyen intéressant d’occuper leur marmaille. En effet, ces chers petits monstres occupent à eux seuls environ 5 à 6 heures par jours les deux ordinateurs pour…..jouer au battleship!

Le seul moyen de communication pour garder le contact avec nos familles (à part le téléphone qui coûte les deux bras) est littéralement mobilisé par ces p’tits-culs qui considèrent ces machines comme étant des arcades!

Il faut dire qu’il y avait énormément de jeunes enfants au Brisas en fin-janvier début-février, et ceci est principalement dû au fait qu’un certain grossiste a décidé d’offrir la possibilté aux parents d’amener leur progéniture gratuitement (seulement les taxes à payer)., ce qui fait que ce n’est pas vraiment l’endroit idéal pour vous reposer quand vous devez faire du slalom avec votre bière pour vous rendre à votre table. On se croirait quasiment dans une colonie de vacances pour jeunes. Juste qu’à un certain point, je ne suis pas complètement contre l’idée de passer des vacances dans le sud en famille, mais chers parents si vous ne voulez pas vous occuper de vos enfants parce que vous vous considérer en vacance, laissez-les donc chez vous! Voilà, il fallait que je le dise.

Ici et là: Santa Lucia est un endroit très fréquenté par les Italiens et il faut dire que ces derniers prennent de la place partout où ils passent. (chaises longues réservées, priorités pour le service aux bars…..et les chambres les mieux situées! C’est un peu comme les Allemands en République Dominicaine.

Si vous aimez vous baigner dans la mer, je vous incite à la prudence. Des souliers spéciaux pour ne pas vous blesser sont recommandés. Durant notre séjours, il y a eu 3 accidents. Une dame s’est fait piquée par un serpent de mer. Sa jambe est devenue toute engourdie et elle a perdu conscience. On l’a conduite à l’hôpital de l’endroit.d’où elle est revenue avec un bandage. Une autre s’est coupée sur un morceau de verre tout au bord de la plage. Et une dernière a été blessée par une raie. Si vous aimez la marche, vous pouvez vous promenez d’un hôtel à l’autre soit par la plage ou par la route en toute sécurité. Il y a environ 5 minutes de marche entre chacun des hôtels.

L’Aéroport de Camaguey est bien. Il y a des sièges pour les voyageurs contrairement à Cayo Largo. Si vous pensez avoir une fringale en attendant votre vol, apportez-vous quelques trucs de l’hôtel parce qu’il n’y a pas grand-chose à manger à l’aéroport sauf des des sandwiches au jambon et fromage et quelques breuvages. (A prix raisonnable cependant)

Voilà. En espérant que nos commentaires aideront ceux et celles qui cherchent de l’information sur cette destination soleil.

Top of Page

Brisas Santa Lucia Camaguey Johanne — Canada

December 2003

Bonjour je m’appelle Johanne je suis de Repentigny et je reviens d’un séjour de deux semaines à l’hôtel Brisas Santa Lucia de Cuba. Je viens de passer deux merveilleuses semaines ce fut très agréable. C’était pour moi un premier séjour à Cuba et j’ai grandement été impressionnée par la l’accueil, la chaleur et la gentillesse des gens. J’ai fais plusieurs voyages et c’est la première fois que je ressent cette chaleur venant d’un peuple. J’avais entendu dire que les cubains étaient accueillants et j’en ai eu la certitude.

Pour ce qui est du site tout était correct, les chambres ne sont pas luxueuses mais c’est très propre et tout à fait convenable. La nourriture était bonne et variée, le buffet contient toujours 3 sortes de viandes, des salades, des accompagnements, des fruits etc. et il y a aussi toujours le bar à pâtes. De plus le soir à la salle à dîner, il y a toujours des musiciens et chanteurs pour agrémenter le souper, j’ai rarement vue ça ailleurs. Il y a un restaurant à la carte pour le soir, il s’agit d’un restaurant international et nous y avons très bien mangé. Il y a aussi près de la plage un restaurant ou vous pouvez y manger du poisson et des fruits de mer mais il est ouvert seulement le midi. De plus il y a un « snack bar » qui est ouvert 24hrs et on peut y manger des hamburgers, hot-dogs, sandwichs et des frites, il est situé en face de l’endroit où se déroule les spectacles. Et en passant Giovanni, un des cuisiniers du « snack bar » est très gentil! Si vous le rencontrez dites-lui que Johanne la fille qui lui a échangé sa casquette pour son chapeau de cuisinier lui dit bonjour!

Lorsque nous avons quitté les lieux nous avons entendu dire qu’il allait ajouter des variétés au menu du « snack bar » et qu’un nouveau restaurant allait être fait, donc peut-être que lorsque vous serez sur place les changements seront déjà en vigueur. Et pour ce qui est de la piscine, elle venait d’être fermée pour 3 jours afin de lui refaire une beauté car elle avait besoin d’être repeinte.

Pour ce qui est de l’animation tous les animateurs sont très gentils, ils vous demande de participer mais ils ne vous force pas et c’est très apprécié des gens. Ernest et Oneal sont en passant très gentils et aussi très beaux….

Les spectacles de fin de soirées sont également très beaux, j’ai été impressionné par le talent de l’équipe de danseurs et danseuses. Georges et Youri sont d’excellents danseurs et ils sont aussi très gentils et aussi très beaux…

Tous les employés : les jardiniers, les serveurs et serveuses, les femmes de chambre, les cuisiniers, les gens de l’animation, le personnel de l’accueil, l’équipe des spectacles, les danseurs et danseuses et j’en passe, travaillent fort pour faire en sorte que votre séjour soit agréable.

La plage est très belle, l’eau est claire et le sable est blanc et fin. Il y a par contre un peu d’algues à certains endroits dans l’eau mais à par ça tout est correct. La plage est nettoyée régulièrement.

Un point faible par contre c’est la discothèque, elle n’est pas tellement fréquentée. Pour danser et faire la fête après les spectacles vous devez aller ailleurs. Je suis allée à la discothèque au Club Santa Lucia soit l’hôtel voisine, elle se nomme « La Jungle » le coût pour entrer est de $5 US ce qui comprend la boisson. C’est beau et la musique est bonne mais encore là il n’y avait pas beaucoup de monde. Je suis également allée à une autre discothèque « Le Marven » mais je ne suis pas certaine du nom, elle est près du deuxième hôtel Le Coracol et encore là, il n’y avait pas grand monde sur place et cette fois le coût pour entrer est de 1$ US et vous devez payer votre boisson. Je suis donc allée à une autre place il s’agit du bar Cubain (bar extérieur) qui se trouve sur la rue entre les hôtels et c’est là que ça se passe… C’est endroit est fréquenté principalement par les Cubains mais si vous voulez avoir de la bonne musique, vous amuser, danser et avoir du plaisir et bien allez-y… En passant il n’y a pas de frais pour entrer et la bière ne coûte que 1$ US.

Nous avons aussi visité Camaguey mais au lieu de prendre le tour avec l’autobus nous avons décidé de prendre un taxi pour la journée. Le chauffeur nous a montré tout ce qui avait à voir à Camaguey. Il a passé la journée avec nous et ça nous a coûté 75$ US. Nous étions 4 pour partager le coût. Mais vous pouvez prendre le tour en autobus qui est offert à l’hôtel je pense que le coût est de 40$ US par personne et ça comprend le dîner.

Nous sommes également allé à un restaurant hors du site. Ce forfait est offert à l’hôtel. Il s’agit d’une randonnée en calèche et d’un souper. Le coût vari entre 13$US et 20$US ça dépend du menu que vous choisissez. Ça vaut la peine, la nourriture était excellente, il y avait des musiciens etc.. Nous avons eux beaucoup de plaisir.

Il faut comprendre que nous sommes des nouveaux touristes pour eux, en fait avant le site était fréquenté principalement par des Européens et les gens de la place commencent seulement à s’habituer à nous. Il faut donc être réceptif et compréhensif envers eux. Nous allons chez eux et non eux qui viennent chez nous, c’est à nous à avoir l’esprit ouvert et de composer avec leur façon de voir les choses, leur coutume, leur nourriture etc… Un conseil pour ne pas être dépaysé il faut rester dans sa cour et non voyager….

En général je peux donc dire que pour le rapport qualité prix, qu’il s’agit d’une bonne affaire, je recommande sans hésitation cette destination et j’y compte bien y retourner prochainement.

Bon voyage à tous…

Top of Page

Brisas Santa Lucia Camaguey Sylvie — Québec, Canada

September 2003

Je m’appelle Sylvie et je demeure au Québec, Canada. J’ai passé une semaine au Brisas Santa Lucia, Camaguey, Cuba, du 28 août au 4 septembre 2003. Avant de partir, j’avais lu les commentaires à propos de cet hôtel sur votre site, et je ne voulais pas croire les critiques négatives puisque mon agent de voyage faisait la promotion de cet établissement comme étant un "quatre étoiles". Aujourd’hui, je peux affirmer que tous les commentaires négatifs au sujet du Brisas Santa Lucia sont absolument véridiques et réels. Les chambres sont sombres et infestées de cafards. La nourriture est très mauvaise et provoque des crampes indescriptibles au ventre, ainsi que de la diarrhée. L’absence de médecin est à noter. L’animation le soir est faible. Tout tourne autour de la vente et de l’argent. TOUS les moyens sont mis en oeuvre pour nous soutirer de l’argent, par exemple, une parade de mode suivie de la vente des vêtements tient lieu du "spectacle" du soir. Les cubains en général sont gentils, mais pas au Brisas Santa Lucia. Non seulement les employés nous dévisagent avec mépris et une haine mal dissimulée, mais certains d’entre eux sont franchement insolents et irrespectueux.

Je recommande fortement au gens de choisir une autre destination à Cuba, puisque cet hôtel prendra 100 ans avant d’acquérir les 4 étoiles qu’il prétend posséder. Si vous choisissez cette destination, il ne me reste qu’à vous souhaiter bonne chance avec la tourista.

Top of Page

Brisas Santa Lucia Camaguey Marthe et Denis

March 2003

Nous avons passé tout le mois de février, soit 28 jours, a l’hôtel Brisas Santa Lucia de Cuba

Nous avons beaucoup apprécié notre séjour.La température a été formidable,soit aux alentours de 25 a 32 degrés C. et a peine 3 journées nuageuses.

Il faut dire quel le complexe est retiré,soit 1.30min, en autobus ,de Camaguey,et que c’est c’est une région agricole. La visite guidée de Camaguey, offerte par les agences,est intéressante et la guide qui accompagne le groupe francais est extrêmement compétente.A la fin de notre journée ,on a beaucoup appris sur la vie du peuple Cubain.

Ce que nous avons aimé particulièrement a ce complexe,ce sont tous les équipements de sports qui nous sont fournis gratuitement, pédalos,kayak, équipements pour snorkeling, bicyclettes. Pour ce qui est des scooters, le prix de location est raisonnable. Nous avions aussi une excursion en catamaran de 2.30 hrs ,incluse dans le forfait, près de la barrière de corail pour y faire du snorkeling.Il y a aussi 2 courts de tennis,mais ils ne sont pas très bien entretenus.

Autres avantages le coffre-fort dans les chambres est gratuit,ainsi que les serviettes de plages. Le dépôt que nous laissons nous est remboursé au départ.

Mais ce qui fait le charme de cet endroit ,c’est définitivement le peuple Cubain, qui est accueillant ,gentil et souriant. Les animateurs nous consultent souvent pour savoir si nous sommes satisfait et tous les employés en général sont très serviables. Ils sont reconnaissants des cadeaux qu’on leur donne mais ca ne semble pas une obligation.On n’est très peu sollicité sur la plage et en dehors du complexe.

Notre chambre était correcte,ce n’est pas vraiment luxueux mais c’était propre . Nous avions un lit King et la salle de bain avait été complètement rénové.Les literie est changée régulièrement et les serviettes, a tous les jours.Les femmes de chambres font de beaux arrangements sur le lit ,avec les fleurs et les serviettes de bain et cela a tous les jours.

La nourriture est assez variée, quoique qu’au bout de 3 semaines notre appétit diminue beaucoup. Est-ce la boisson ou la répétition de menus? mais les déjeuners sont excellents (beacon, oeufs au goût,jus d’oranges pressées, devant nous) par contre une prochaine fois je mettrai de la confiture et du beurre d’arachides dans mes bagages.

La plage ou l’on peut marcher ne couvre pas la distance inscrite dans les brochures, car a certain endroit il y a beaucoup d’algues de même que dans la mer, sur une certaine distance ,quand on entre dans l’eau,on doit passer ces algues mais par la suite l’eau est très claire et d’une merveilleuse couleur.Il n’y a pas de vague et la température de l’eau est agréable.

L’animation est peut- être, a mon avis, le point le plus faible,mais les animateurs sont a l’écoute et savent qu’il y a place a l’amélioration. C’est une nouvelle destination pour les Québécois et eux aussi, doivent s’adapter a cette nouvelle clientèle.

Cet endroit est très fréquenté par les Italiens et malheureusement un certain nombre de ceux qui étaient la ,en même temps que nous,manquait carrément de savoir -vivre .Toujours vouloir se faufiler en avant des autres dans la salle a dîner et s’accaparer les plus belles chaises de plage, la veille et les attacher ensemble avec des câbles ,il faut le faire! (c’était ma partie défoulement, merci, je me sens mieux)

En conclusion nous n’avons pas regretté notre choix et l’an prochain nous espérons y aller 6 semaines.

Top of Page

Costa Morena – Santiago de Cuba Marco Gilbert
January 2003

Costa Morena de Santiago de Cuba, séjour de 2 semaines en janvier 2003. Je ne recommanderais cet hôtel classé 2 étoiles qu’aux personnes ayant un budget très très restreint. Il y a quand même quelques bons côtés comme la température superbe, la propreté des chambres, le paysage agréable et le personnel vraiment accueillant. Par contre il y a beaucoup de problèmes. Le restaurant est très médiocre, le buffet est tout petit avec très peu de choix, et c’est toujours la même chose jour après jour. De plus c’est difficile de trouver un plat chaud, c’est toujours tiède. Pour ce qui est du casse-croûte on y retrouve des hot-dogs et des hamburgers, à condition qu’il ne manque pas de pain ou de viande ce qui est très souvent le cas. Ne pensez pas obtenir quelque chose au casse-croûte après 15h00. On pourrait se consoler au bar mais encore là il y a des lacunes incroyables. Une journée le bar manque de glace, une autre journée il n’y a plus de jus pour faire les cocktails, une autre journée il n’y a pas de lait pour les cocktails, et quand il y a tout ce qu’il faut le barman ne peut servir que de la bière parce qu’il n’a pas de shaker (blender) !!! Si vous voulez faire des activités soyez avisé que vous ne retrouverez pas de pédalo, kayak, planche à voile ou catamaran (contrairement à ce qui est indiqué dans la brochure de TMR 2002-2003). Il n’y a pas non plus de plage de sable sur place, il y a une piscine de mer où l’on doit se baigner avec des sandales car le fond n’est pas beau. Pour ce qui est de l’eau en bouteille elle n’est pas fournie gratuitement. On nous dit que l’eau du robinet est potable mais on nous suggère quand même fortement d’acheter de l’eau en bouteille !!! Pour ce qui est de l’animation c’est très ordinaire. En bref cet hôtel ne coûte pas cher, mais vous en avez vraiment pour votre argent… Je n’y retournerai pas.

Top

Sol Club Cayo Santa Maria Juanito — Québec, Canada

January 2004

Voyageurs : couple début quarantaine qui voyagent 2 a 3 fois par année. Notre 8ème expérience dans une formule tout-inclus. Comparatifs : Sol Cayo largo, Iberostar Bavaro, Occidental flamenco bavaro, Catalonia Bavaro, Coral Canoa Bayahibe.

Objectifs du voyage : détente, repos et randonnée dans des lieux sauvages, tennis, et un peu de dépaysement, en plus de tout ce que l’on attend normalement d’un 4 étoiles en formule tout inclus.

Localisation : il faut compter 75 minutes de trajet entre l’aéroport de Santa Clara et Cayo Santa Maria. Le voyage de jour est très agréable, les paysages jolis et les localités étonnantes – l’absence de toutes formes de publicité, le temps qui s’est arrêté, etc. Un guide cubain donnait des informations générales sur la région et les points de vue. Cayo Santa Maria fait partie d’un archipel d’une multitude d’îles. Le cayo fait environ 10 km de long par une largeur variable de quelques centaines de mètres. Le club : 8/10. Le club longe la mer ce qui fait que nous n’en sommes jamais très loin. Joliment aménagé, les espaces communs extérieurs sont agréables et la végétation envahissante ne donne jamais l’impression d’espaces trop vastes. Les 3 piscines en séquence donne la même impression. Pratique également pour se protéger des forts vents en vigueur lors de notre séjour. Les bungalows par contre sont plutôt moches de l’extérieur. Il s’en dégage une impression de construction de mauvaise qualité. D’étranges choix de designer ne font qu’empirer cette impression. Entre autre, l’immense fenêtre qui donne sur la baignoire en façade : tous ferment la toile de vinyle ce qui fait que toutes les façades sont ornées d’une grande fenêtre avec une toile de vinyle opaque derrière.

Le restaurant buffet et l’italien à la carte ne sont pas en plein air. Un choix judicieux compte tenu de la température qui n’est pas toujours confortable. Par contre, le cachet tropical y perd.

La chambre : 10/10. simple, confortable, assez vaste, bien décorée. Tout était en bon état. À l’étage, nos fenêtres et le balcon donnaient sur la mer que l’on pouvait voir au-dessus de la dune. Parfait.

Plage et nature : 10/10 La plage devant l’hôtel avait subi un dur coup les jours précédents notre arrivée. La partie ouest était plutôt moche, mais le centre et l’est vers le Melia, superbes. Compte tenu des vents, le drapeau rouge avait l’honneur et l’interdiction de baignade imposée avec rigueur par la surveillance. Pour éviter la proximité, se créer un environnement à notre goût et se baigner, nous marchions vers la plage sauvage de l’ouest. Elle est magnifique. C’est d’ailleurs dans cette direction que nous avons pu faire de magnifiques observations en apnée lors de la seule journée sans vents. En exploration, nous avons passé un moment sur la magnifique plage Megano sur le Cayo voisin. Une splendeur. L’eau était tempérée et partout d’une pureté formidable. Les couleurs et la qualité du sable parfaites. En randonnée, nous avons emprunté le Sendero natural à l’est de l’île. Belle végétation de cactus et autres spécimens que l’on ne s’attendrait pas de trouver sur une si petite île.

Sports : 6/10 en raison du tennis. Nous avons fait une sortie de catamaran. Il a fallu brasser un peu pour avoir une heure car on semble privilégier les sorties ‘accompagnées’ par un guide. Comme nous savons en faire, nous voulions faire une sortie en solo. Avec un peu de ruse et d’espagnol, nous avons gagné notre heure. Vents, mer et paysage parfaits.

Un des objectifs du voyage était de pratiquer au moins une heure de tennis par jour. Il y a 2 terrains dans un état lamentable. La surface de ciment ressemble aux routes du Québec au printemps. Les lignes sont effacées et la peinture turquoise de la surface se transfère sur balles, chaussures et vêtements. Le système de réservation confus et inefficace passe par le responsable du terrain qui traîne sa feuille de réservation avec lui. Il faut d’abord trouver ce dernier, ce qui n’est pas toujours facile. S’il a un crayon, vous aurez la chance d’inscrire votre réservation. Sinon, il y va de mémoire. Il réserve un terrain pour le Melia, l’hôtel voisin. À la dernière minute, s’il n’y a pas de réservation ou si le gens ne se présentent pas, il céde le terrain. Pour éviter toutes ces contraintes que l’on ne veut pas en vacances, nous avons joué tous les matins à 7h00. Nous avons donc pu jouer plus d’une heure sans trop connaître d’inconvénients. Nourriture : 6/10 Nous avons soupé un soir au restaurant italien. Convenable mais rien pour écrire à sa mère.

Tous les déjeuners et les autres soupers ont été pris au buffet. Rien de mauvais, rien d’extraordinaire, mais très répétitif. Le matin, la station des crêpes était toujours très achalandées. Le soir, il fallait s’armer de patience aux stations des pâtes, des grillades et des fruits de mer. Plutôt étonnant considérant la taille du club. Nous avons connu des clubs jusqu’à 2 fois plus grands et qui arrivaient à mieux servir les clients avec des installations simples mais bien organisées. Il semble y avoir un problème de gestion de ce côté. À Noel, pièces de viande plus élaborées, de la dinde, des calmars et des desserts plus savoureux. Il faut mentionner la qualité des vins. Servi en bouteille. En général, c’était convenable. Sur cet aspect, les Dominicains offrent de meilleures prestations.

Personnel :9/10 Efficace et courtois. Peu de sympathique ‘’non chalance’’ tropicale. Nous aimons un échange amical mais préférons conserver une certaine distance. Ce qui est compris sans mots dire et respecté de tous.

Ambiance et clientèle : 5/10 Notre objectif de dépaysement a souvent connu des heurts compte tenu de la présence de nombreux québécois. La moitié, sinon plus, de la clientèle. Plusieurs semblent en avoir fait un lieu culte et rivalisent sur le nombre de fois qu’ils y sont venus au cours d’une même année. Cette familiarité avec le personnel et leur désir de démontrer qu’il sont dans le coup donnent de désagréables, bien que très occasionnelles, situations : tentative de réserver des tables, couper les files d’attentes, négocier des langoustes et autre privilèges, etc. Nous ne portions pas attention mais avons malgré nous remarqué le désir de ces habitués de créer 2 classes de clientèle. C’était une première pour nous. Le personnel de l’hôtel semble embarquer dans le jeu. Exit la culture communiste égalitaire, bienvenue le monde clandestin des privilèges.

Notre chambre était à proximité du bar Flamencos, transformé en bar Montréalais à la tombée du jour. Très bruyant, on y passe des rythmes tropicaux aux chansons d’Éric Lapointe, disco, etc. Encore une fois, à l’opposé de ce que nous recherchons. Pour ceux qui vénèrent ce genre d’ambiance et de vacances, on avait l’air de bien s’y amuser. De l’ensemble, un manque de décorum général : on tolère toutes les formes d’habillement à la salle à manger : pieds nus, camisole, ouaté d’intérieur, vêtements d’aérobie, etc. Plutôt déprimant un soir de Noel. Le piano bar était un endroit agréable la majorité du temps, à l’exception des moments ou les enfants envahissaient le lieu et s’appropriaient le piano en une cacophonie désagréable. La pauvre pianiste n’arrivait pas à reprendre le contrôle. Mauvaise note aux parents.

Climat : Pas de pluie, beauoup de vents et de nuages. De froid à tempéré, sans jamais être chaud.

Top of Page

Sol Club Cayo Santa Maria Nicole Montreal
December 2002

L’AEROPORT DE SANTA CLARA : Arrivés à l’aéroport de Santa Clara nous avons dû attendre près d’une heure et demie pour avoir nos bagages car ils n’ont pas de carrousel comme dans les autres aéroports. Les valises arrivent une à une et un des voyageurs a eu la bonne idée de les lever à bout de bras, de crier le nom inscrit s’il y en avait un et le propriétaire de la dite valise allait la chercher aussitôt. Ce fut très long et les gens étaient un peu découragés.

Mais en sortant de l’aéroport, une surprise nous attendait!!! Il y avait des musiciens qui nous attendaient et la responsable des réservations de l’hôtel était là pour remettre à chacun une enveloppe contenant le plan de l’hôtel, la clé de la chambre et de coffret de sûreté et des étiquettes avec numéro de chambre pour les bagages. Le papier qu’on complète et signe habituellement à la réception a été distribué et complété dans l’autobus. Donc pas de check-in à l’hôtel!!! Les bagages peuvent être descendus et portés à notre chambre sans qu’on s’en occupe. Donc malgré l’attente pour les bagages, nous n’avons pas perdu de temps en arrivant à l’hôtel.

TRANSFERT ENTRE L’AEROPORT ET CSM: Quel beau trajet qui nous plonge dans la réalité cubaine!!! De m’y retrouver de nouveau me faisait tellement plaisir. Traverser les villes de Remedios et de Caibarien fut fort agréable. Par endroits l’autobus longeait les maisons qui étaient à peine 5 pieds de nous. Et que dire des paysages avec les palmiers royaux et les champs de canne à sucre, les vaches ou les cochons en laisse si typiques de Cuba!!! Le pedraplen m’a aussi bien impressionnée. Une autoroute de 50 km qui traverse la mer. Dix ans pour la construire. Incroyable mais vrai!!! Les Cubains peuvent bien avoir remporté le prix espagnol D’Alcantara pour cette magnifique route.

ACCUEIL À L’HÔTEL: Après nous être nourris de magnifiques paysages, nous arrivons à l’hôtel fatigués et fourbus mais l’accueil qui nous attend nous remet vite en forme. Musiciens et danseurs nous attendent. Des sandwichs et des «drinks » nous sont offerts. La fête commence. Sirotant mon verre en faisant quelques pas de salsa avec mon conjoint au rythme de la musique, voici qu’un danseur m’attrape et me fait danser tandis qu’une danseuse fait de même avec mon conjoint. Nous voici vraiment à Cuba!!! Oubliés le temps d’attente pour les bagages et les files à faire à l’immigration, etc.…Après quelque temps, nous nous dirigeons vers notre chambre.

LA CHAMBRE: Est assez grande et confortable, décorée avec des couleurs chaleureuses. Vue sur la mer, au 2e étage, près du bar Los Flamencos (la cabane à sucre à Eli), comme je l’avais demandé à la responsable des réservations par courriel. Elle me l’avait d’ailleurs confirmé avant de partir. Elle est très sympathique et nous sommes allés la rencontrer pour la remercier de vive voix et lui offrir un petit cadeau en guise d’appréciation.

LA «FAMEUSE DOUCHE NATURISTRE»: celle qui a une immense fenêtre d’un côté avec un store. Pour éviter de faire de l’eau partout et d’avoir à essuyer le plancher par la suite, voici le truc: baisser le store pour que la bande de bois au bas s’appuie sur le bord de la baignoire (la représentante nous l’a dit à la réunion d’informations). Ainsi l’eau glisse sur le store et s’écoule dans la baignoire. Le problème c’est que le jet de la douche est plus large que la baignoire et que si le store est levé ou juste baissé l’eau coule directement sur le bord de la fenêtre et même sur le plancher.

PLAGES: Dieu! Qu’elles sont belles! Le sable est fin et blanc. L’eau d’un turquoise incroyable et translucide. Si on s’éloigne un peu de l’hôtel, on se croirait sur une île déserte!!! De quoi laisser libre cours à toutes nos fantaisies!!! Il y a suffisamment de chaises et de palapas pour tout le monde (il faut dire qu’il n’y avait que 240 personnes environ). La hauteur des vagues varie d’une journée à l’autre. Nous n’avons jamais vu de drapeau jaune ou rouge. Mais on ne peut pas dire que l’eau est calme.

PLAYA ENSENACHOS: A 4-5 km de l’hôtel, elle est accessible à bicyclette (gratuite à l’hôtel), en scooter, en jeep (20$US pour 3 heures et 2,50$US pour chaque heure additionnelle + 0,90$US pour l’essence). Mon conjoint, qui est un lève-tôt et un sportif, s’y rendait presque tous les matins en joggant avant le déjeuner. Il s’y baignait un peu et revenait par la suite. Cette plage est encore plus belle que celle de l’hôtel car l’eau y est très calme. C’est comme une piscine à perte de vue. Magnifique et vaut le détour!!! Nous y sommes allés 2 demi-journées avec un autre couple.

NATURISME: Toujours toléré à gauche de la passerelle de gauche qui se rend sur la plage. Nous n’y étions pas nombreux cependant, peut-être une quinzaine de personnes. Mais au moins on a pu en profiter pleinement. Évidemment c’est aussi possible à Playa Ensenachos.

TEMPÉRATURE: Super beau toute la semaine!!! Nous n’avons pas vu une goutte de pluie, bien qu’il ait plu la nuit. Du soleil, du soleil et encore du soleil. Très humide cependant.

MOUSTIQUES: Beaucoup de moustiques et j’en ai encore beaucoup de traces!! Leur présence se fait sentir au lever et au coucher du soleil malgré les efforts des Cubains pour les enrayer par deux séances quotidiennes de fumigation. Apportez du OFF région sauvage!!! Sur la plage on n’est pas incommodé durant la journée.

SPECTACLES ET ANIMATION: Nous avons pu voir d’excellents spectacles, surtout le spectacle de Live Music le samedi soir et le spectacle cubain. Il y en avait tous les soirs et ils sont annoncés à l’entrée du buffet. Évidement cela dépend toujours des goûts, mais nous adorons les rythmes et la musique latine.

Un des points forts, selon nous, c’est que les animateurs invitent les gens à danser pendant que l’orchestre joue. C’était la première fois que nous voyions cela. En 9 voyages à Cuba, lorsque l’orchestre jouait, les gens écoutaient tout simplement. C’était un peu gênant de danser quand les autres restent assis. Nous qui aimons danser avons bien apprécié ce geste. Nous l’avions d’ailleurs déjà suggéré à d’autres hôtels.

Autre point fort que j’ai remarqué, c’est que les enfants ont droit à leur propre spectacle un peu plus tôt et ils semblent s’en donner à cœur joie. Autre belle initiative que je n’avais jamais vue auparavant.

Pour ce qui est du reste de l’animation, je ne peux me prononcer car nous ne sommes pas le genre de personnes qui participent à toutes les activités offertes. Nous faisons surtout de la plage le jour et aimons la tranquillité et relaxer.

SPORTS NAUTIQUES: Selon mon conjoint qui pratique la planche à voile, les planches sont en bon état et le personnel qui s’en occupe est très gentil et courtois. En fait, tous les appareils sont presque neufs et fonctionnent bien. Une chose qui est appréciée, même si défendue, apporter une bière en cachette à ces employés après avoir fait l’activité. Ils ne refusent jamais!!!

SNORKLING ET CATAMARAN À L’HÔTEL: Une activité qui vaut la peine si on ne prend pas l’excursion sur le gros catamaran. Pour 5$US par personne on part sur un petit catamaran (4-6 personnes) avec un guide cubain qui nous conduit à un endroit où il nous amène voir les coraux et avec du pain il attire une multitude de poissons qui viennent manger dans sa main. C’est magnifique. Il réussit même à attraper des poissons et tente de nous les donner sous l’eau. On se croirait vraiment dans un aquarium et c’est fascinant de voir la vie marine et le calme qui y règne, le silence. C’est impressionnant. Les couleurs, les mouvements gracieux des plantes. C’est à couper le souffle ! Le tout dure environ 2 heures. Il faut réserver à l’avance car il semble que ce soit populaire. Notre guide, Pedro, a bien mérité sa bière et sa «propina»!!!

GYMNASE: Selon mon conjoint qui l’a utilisé (c’est le sportif du couple comme vous pouvez voir), les appareils sont en bon état et l’atmosphère y est agréable. Un jacuzzi y est adjacent et c’est très agréable. Le jacuzzi pour moi et le gym pour mon chum!!!

EXCURSION À SANTA CLARA: Cette excursion vaut la peine pour qui connaît un peu l’histoire de la révolution cubaine de même que pour ceux qui veulent s’imbiber de la réalité quotidienne des Cubains. Notre guide, Raul, était fort sympathique et intéressant. 1er arrêt : visite de Remedios, avec sa place centrale et son église que l’on visite et qui est la 2e plus vieille de Cuba.

2e arrêt : visite d’une fabrique de cigares dans la ville de Camajuani. On y apprend tout le processus, de la fabrication à la main au contrôle de la qualité et à la mise en boîtes. On y voit aussi comment les boîtes sont décorées à la main elles aussi en fonction de la marque et du type de cigares.

3e arrêt : visite d’un magasin de Santa Clara pour y acheter du rhum, des cigares ou du café cubain.

4e arrêt : lunch du midi (inclus) dans un restaurant de Santa Clara. Un groupe de musiciens joue de la musique cubaine pendant le dîner, ce qui est très agréable.

5e arrêt : visite de la place Ernesto Che Guevara qui comporte un immense monument, un musée et le mausolée où reposent ses restes de même que ceux de ses compagnons d’armes tués en même temps que lui en Bolivie. Une flamme allumée par Fidel Castro lors de l’inauguration de cet endroit brûle en permanence. Ce fut très émouvant de se retrouver là. Cuba serait-elle ce qu ‘elle est aujourd’hui si le Che n’avait pas été aux côtés de Fidel???

Dernier arrêt : temps libre (1hre 15 min environ) autour de la place centrale de Santa Clara qui est de style colonial et qui comporte quelques beaux édifices et monuments.

BOUFFE: La seule ombre au tableau en ce qui nous concerne. Nous ne sommes pas difficiles et, après 9 voyages à Cuba, nous ne nous attendons surtout pas à de la haute gastronomie. Mais mon conjoint a été malade l’avant-dernière et la dernière journées. Quant à moi, je suis tombée malade à mon tour avec fièvre pendant 2 jours à mon retour. C’est la 1ère fois que cela nous arrive à Cuba. Plusieurs autres personnes ont été malades à l’hôtel. Le restaurant créole Los Cocos était fermé à cause des moustiques. Il ne restait que le buffet, le beach grill La Picua et le resto italien La Fontanella. Au buffet, il nous semble qu’il y avait peu de variété, soir après soir et les mets qui auraient dû être chauds étaient tièdes plus souvent qu’autrement. L’hôtel n’étant pas complètement rempli, les plats se vident-ils moins vite et il y aurait ainsi moins de rotation des plats?? C’est peut-être la cause de nos malaises. C’est une lacune à corriger certainement. J’accepte que la bouffe ne soit pas leur point fort, mais de là à être malade…Et ce n’est pas dû au soleil et à l’alcool!!! Mon sportif de conjoint ne prend aucun alcool le jour et un peu de vin le soir seulement.

BARS: Excellent service à tous les bars òu l’on ne ménage pas l’alcool dans les verres qui nous sont servis. Excellent idée d’avoir des gâteaux au lobby bar!!!

LA CABANE À SUCRE CHEZ ELI ( Bar Los Flamencos): SUPER!!! La vedette de l’hôtel! Si ce n’était de son talent d’ «entertainer», je crois qu’il n’y aurait pas beaucoup de monde à ce bar. Eli est tellement drôle et amusant, en plus de toujours être chaleureux et accueillant. Il imite superbement John Travolta dans «Staying alive». Nous avons eu droit à la fiesta d’Éli mardi soir (il est en congé le lendemain) au retour de Santa Clara. Nous l’avions même fait annoncer dans l’autobus par le guide. Lors de cette fête, il chante, danse, fait de l’acrobatie, etc.… Pendant ce temps, les clients vont se faire leurs propres boissons derrière le comptoir. Son bar est décoré de photos que certains d’entre vous ont dû lui envoyer ou de napperons de plastique avec des photos de cabanes à sucre québécoises. Eli est un être adorable, qui fait merveilleusement bien son travail et qui mérite que chacun de ceux qui iront à CSM aille le voir et l’encourager. Ce qui manque à son bar, c’est un peu de bouffe. Car on ne peut rester des heures à boire sans manger et c’est pour cette raison que les gens quittent la fête malheureusement.

LA REPRÉSENTANTE DE TOURS MONT-ROYAL: Elle est très sympathique et semble bien faire son travail. Elle est à Cuba depuis 3-4 ans. Elle a travaillé à Varadero durant 2-3 ans et à Santiago durant un an. Elle est aussi une accro de Cuba.

DÉPART: Le matin du départ, nous devions quitter notre chambre pour 05 :15hres AM. A 06:00 hres, lorsque nous attendions l’autobus, ce que j’ai trouvé génial c’est qu’un groupe de musiciens et les animateurs des spectacles étaient là pour nous, jouant et dansant pendant près d’une heure avant que tous aient quitté l’hôtel. J’ai savouré mon séjour jusqu’à la dernière minute!

Voilà, je crois avoir tout dit. Je suis encore sous le charme et ne pense qu’à y retourner.

Top

September 2003

Mon copain et moi sommes allés pour la deuxième fois au El Senador cette été (2003). Je trouve important de dire que la qualité est resté la même. La nourriture est exellente et les portions son plus que suffisantes. L’équipe d’animation c’est grandement amélioré même se elle étais déjà très bonne.

La plage est magnifique et la chaleur était au rendez-vous! Nous avons eu de journée de 45 degré sans vent! Une chance qu’il y avait de l’air climatisé dans le gym…

Nous avons passé un merveilleux deux semaines.

La raison de mon message est aussi pour trouver quelqu’un qui pourrait apporter des choses à ma famille cubaine préféré (Freddy le barman de lobby et Ellen la serveuse du restaurent de fruit de mer)

Si vous vous portez volontaire voici mon e-mail: pinklady_911@hotmail.com

merci de votre collaboration

Top of Page

El Senador – Cayo Coco Canada
November 2002

13 au 27 janvier 2002

Très beau resort, quoique la végétation est encore immature. Il sera encore plus beau dans quelques années. Le resort est divisé en 2 hôtels.

La partie Laguna Azul comprend les chambres standards sans balcon mais avec une petite terrasse pour les chambres étant au niveau du sol. Il y a aussi 9 « cottages » de 4 chambres dans la partie Laguna. Ce sont des chambres standards mais avec balcon/terrasse. Cette partie comprend aussi les villas sur pilotis. Il y a 34 villas à deux suites par villa et 6 villas individuelles avec bain tourbillon.

Il y a 3 piscines du côté Laguna. Une piscine pour enfant, située complètement à l’ouest du complexe, devant les blocs de chambres 12 et 14. La deuxième piscine est située au centre de la section Laguna et c’est la piscine principale. Elle est entourée par les blocs de chambre 15,16,17,18 et 19. C’est à cet endroit où se passe la majorité des animations, par exemple l’aqua gym, les compétitions sportives aquatiques etc…Il y a un bar dans la piscine et un autre bar dans le resto grill à côté de la piscine. Le théâtre est situé juste à côté du resto grill et il est utilisé pour les cours de danse et certains spectacles présentés le soir. Le Club House est situé aussi à côté de la piscine et c’est à cet endroit qu’on peut se procurer les serviettes de plage et certains jeux. La troisième piscine est située un peu plus loin, vers la section Emperador, devant les blocs de chambres 20 et 21. Il n’y a pas de bar ni musique à cette piscine.

Il y a 2 buffets, un restaurant à la carte, un grill et un restaurant VIP du côté Laguna.

Le buffet International est ouvert pour les déjeuners, dîners et soupers. Le buffet déjeuner est assez varié mais c’est pas mal tous les jours la même chose. Grande variété de viandes froides et fromages, mais qui se retrouvent aussi au buffet du dîner et du souper. Le stand à omelettes est ce qui a de mieux dans le buffet ainsi que les gaufres faites devant vous, le pain doré et le sirop d’érable. Il y a plusieurs sortes de pains, des toasts standards aux bagels en passant par le pain croûté, les petits pains blancs et blé entier, les croissants ordinaires et au chocolat etc…Je n’ai mangé que 2 fois au buffet du dîner car j’aimais mieux manger à la carte au restaurant Malecon et les deux fois que j’ai mangé au buffet, j’ai mangé les pâtes du stand à pâtes. Très bonnes avec un grand choix de garnitures et deux choix de sauces. Je n’ai mangé qu’une seule fois au buffet du soir.

Le buffet asiatique est situé juste à côté du buffet international. Le choix n’est pas varié du tout et peu de monde y vont alors ca manque d’ambiance. Je n’y suis allée qu’une seule fois.

Le Grill à côté de la piscine est un resto à la carte avec plusieurs choix au menu, principalement du fast food. Hot dogs, hamburgers, tortillas au poulet, poisson, poutine (très bonne), salades, sandwichs etc…

Le restaurant Malecon est situé sur la lagune en s’en allant vers la plage. Il est ouvert pour le dîner et le souper. Au dîner, c’est un menu léger, poisson (red snapper.. très bon), hamburger steak etc…, petit buffet de salades, viandes froides et fruits au centre du resto. Le soir, la spécialité est la langouste (excellente).

Le restaurant VIP El Crucero n’est pas compris dans le tout inclus et les gens des autres resorts peuvent venir y manger. J’y suis allé deux fois et la nourriture est la meilleure du complexe. Fine cuisine 5 étoiles. Des prix pour toutes les bourses, une facture pouvant totaliser 50$Us pour deux ou bien 120$Us pour deux. (J’ai entendu dire que maintenant pour les clients de l’hôtel, les prix sont coupés de moitié. Ce n’était pas le cas quand j’y suis allée mais j’ai lu plusieurs résumés de voyage qui ont fait mention d’un rabais de 50% sur tous les items au menu pour les clients de l’hôtel).

Le lobby du côté Laguna inclus un bar ouvert jusqu’à 23h00, plusieurs boutiques de souvenirs et un salon de coiffure (10$Us pour une coupe de cheveux, 5$Us pour une manucure. Je ne connais pas les autres prix, ayant utilisé seulement ces deux services). Les représentants des différents grossistes ont chacun leur petit coin dans le lobby.

Le centre de santé se trouve derrière les blocs 20 et 21 du côté Laguna. Il comprend un bureau médical, une pharmacie, un gym, deux salles de massages (très abordables les massages : 15$Us pour un massage dorsal de 30 minutes, 10$Us pour une réflexologie de 30 minutes(massage de pieds), 10$Us pour un facial de 30 minutes, 25$Us pour un massage complet d’une heure etc…) ainsi qu’un bain tourbillon.

Il y a aussi un bain tourbillon à côté du restaurant VIP El Crucero mais il n’était pas en service pendant notre séjour.

Les courts de tennis sont situés derrière le centre de santé.

Il y a une discothèque dans la section Laguna mais je n’y suis pas allée alors je ne peux pas juger de sa qualité.

La partie Emperador comprend les suites juniors. Celles-ci n’ont pas de balcons à part quelques unes qui sont situées sur pilotis dans la lagune et elles n’ont pas de terrasse non plus, même les chambres au niveau du sol.

Il n’y a qu’une seule piscine du côté Emperador. Elle est située devant le lobby et elle a un bar dans la piscine. Les chaises longues sont plus confortables dans cette section, étant recouvertes d’une toile et ayant un dossier plus haut que celles du côté Laguna. Il y a de la musique à cette piscine mais aucune activité n’y est pratiquée.

Il y a un buffet, un grill et trois restaurants à la carte du côté Emperador.

Le buffet est mieux que celui du côté Laguna mais ce n’était pas bien organisé encore point de vue de ses heures d’ouverture lors de mon séjour. Pour les déjeuners il était ouvert tous les matins mais pour les dîners et soupers, des fois il était ouvert, des fois non, on ne savait jamais s’il serait ouvert ou non. Je ne sais pas si ces problèmes là ont été réglés mais moi quand j’étais là on ne pouvait jamais se fier que ca serait ouvert le midi et le soir. Le matin, le buffet est pas mal pareil que du côté Laguna mais il y a plus de sortes de jus, deux stands à omelettes et c’est un peu plus varié. Pour le souper, c’est un peu plus varié que le buffet du côté Laguna. Il y a plus de choix de desserts aussi.

Le grill est situé juste en arrière de la plage et il offre pas mal le même menu qu’au grill de la piscine Laguna. Il a aussi un petit buffet de salades, viandes froides, fruits et desserts au centre du resto.

Le restaurant Cubain est situé dans le lobby Emperador. Très bonne nourriture. Les côtelettes de porc sont très bonnes.

Le restaurant Italien et le Steakhouse sont situés un à côté de l’autre, juste à côté du lobby. Les deux restos n’étaient pas climatisés (je crois que maintenant les deux restos sont climatisés) mais j’ai trouvé ca moins chaud du côté Italien, peut-être à cause du positionnement du resto car le vent entrait beaucoup par les fenêtres alors il y avait une circulation d’air tandis qu’au steakhouse c’était carrément étouffant! Le restaurant Italien est excellent. Nous ne sommes allés qu’une seule fois au Steakhouse à cause de la trop grande chaleur et je n’ai pas été impressionnée par la nourriture. J’avais pris le combo Poulet-Côtes levées et les côtes levées étaient tellement dures que je n’ai même pas pu en prendre une seule bouchée.

La section Oasis est située en plein centre du complexe, entre le côté Laguna et le côté Emperador. Il comprend un Bar-Terrasse, qui n’était jamais occupé. Peut-être parce que la section Emperador n’était pas encore totalement terminée mais j’ai rarement vu des gens à ce bar. Il comprend aussi une section pour les artisans cubains qui y vendent des choses comme des colliers, des peintures, des sculptures, du linge etc…Ensuite il y a une piste de patins à roulettes mais je n’ai pas vu une seule personne faire du patin à cet endroit. Plus haut il y a la salle de jeux, comprenant 2 tables de ping pong, une table de pool, un jeu de Mississipi, deux jeux de hockey sur table et un juke box. La salle de jeux est ouverte à partir de 20h30 le soir.

Au point de vue animation, il faut dire que je ne participe pas vraiment à ces activités, préférant regarder et relaxer. Il y a une feuille indiquant les activités de la journée dans chaque lobby et à l’entrée du buffet.

Je ne pourrai pas non plus juger des spectacles en soirée car nous n’y sommes allés que deux fois. Il y avait un duo québécois qui était en échange culturel à l’hôtel pour 3 semaines. Ils montraient le jazz/blues aux musiciens de la place. Ils jouaient à tous les soirs au lobby bar du côté Emperador et nous avons donc passé presque toutes nos soirées là bas. Ils étaient très bons et très sympathiques. Les groupes de musique qui jouent dans les resto le soir venaient les rejoindre vers 22h30 et ils chantaient quelques chansons avec le duo. Le plus drôle était lorsqu’ils se mettaient à jouer un meddley rock and roll, les barmans viraient complètement fous! Surtout Sammy qui a même ouvert une bouteille de rhum et se l’est vidée sur la tête, il dansait et sautait partout en arrière du bar! Ca vaut vraiment la peine de connaître Félix et Sammy, ce sont des amours et ils me manquent déjà terriblement. Ce qui est intéressant aussi de passer quelques heures tous les soirs assis au bar, c’est de découvrir plein de cocktails nouveaux! Moi dès qu’un des barmans faisait un « drink » qui avait l’air bon, je lui demandait le nom et je lui disais de m’en faire un. C’est pratique car j’étais pas mal limitée dans mes connaissances de cocktails et je commençais à être tannée de toujours boire un pina colada ou un daiquiri aux fraises…exemples de cocktails que j’ai découvert là bas : Blue Coco (une œuvre d’art), Mojito, Ron Collins, Bananamama.

Les deux shows qu’on a vu étaient les spectacles faits par les enfants. Très amusant de voir les tous petits avoir le trac de la scène! 😉

La plage est magnifique!! Ceux qui aiment les plages très larges avec une tonne de palmiers à la Punta Cana vont être déçus. La plage est relativement étroite et il n’y a pas de palmiers. Mais la mer est la plus belle que j’ai jamais vue! Le turquoise s’étend très loin et on marche longtemps dans la mer avant d’avoir de l’eau jusqu’à la taille. Il n’y a presque pas de dénivellation alors ca va très bien pour marcher, surtout lors de la marée basse. On peut marcher très longtemps, en partant du Sol Club, jusqu’au Tryp.

En ce qui a trait aux tips, ce qui m’a été conseillé était de tipper aux restaurants, quelques fois aux bars et la femme de chambre. Étant là pour 2 semaines, je m’étais donc fixée un budget de 6$ par jour (1$ pour la femme de chambre, 1$ pour le dîner, 1$ pour le souper, 1$ pour un barman l’après midi, 1$ pour un barman le soir et 1$ pour les musiciens qui jouent aux tables). J’ai aussi emporté une tonne de petites bouteilles de shampoing, lotion, des petits savons, trousses de coutures etc. que j’ai collectionné à force d’aller dans des hôtels au Québec. On peut en trouver aussi dans les pharmacies et chez Wal Mart. J’en donnais 4 ou 5 à tous les jours à la femme de chambre avec le 1$ et un Ferrero Rocher (J’en avait emporté deux boîtes de 16 et ils ont fait fureur! J’en donnais aussi aux conducteurs des petits carts de golf, aux jardiniers etc.). Les casquettes sont très très populaires auprès des cubains. Mon mari a donné la sienne à l’employé qui fait les omelettes. Je conseille d’emporter un sac de bonbons style halloween pour donner aux enfants lors des excursions. Les employés les apprécient beaucoup aussi, pouvant les donner à leurs enfants.

Pour ceux qui n’aiment pas les insectes, je ne conseille pas de faire un request pour une chambre niveau terrasse surtout si vous tombez sur une chambre collée sur la lagune comme on avait. Nous avons eu quelques perce-oreilles la nuit dans la salle de bain. Après quelques jours, nous avons trouvé le truc pour éviter d’en avoir. Ne pas laisser de serviettes humides dans la chambre. Les étendre à l’extérieur. Fermer les bouchons du bain, du bidet et du lavabo avant de se coucher (souvent ils entrent par les égouts), laisser les lumières fermées dans la chambre le soir quand vous êtes à l’extérieur. Avec ces précautions, nous n’avons presque pas eu d’insectes la deuxième semaine.

Les employés font vraiment un gros effort pour s’intégrer à la clientèle québécoise. Ils aiment apprendre nos expressions alors montrez leur des expressions typiques québécoises et vous allez les entendre les dire dans toutes les sauces. Ils apprennent très vite. Le jour ou j’ai entendu Pablo, un des conducteur des shuttles nous dire « attache ta tuque avec d’la broche », les deux bras m’ont tombé! Ou bien un des gars de l’animation ( je ne me rappelle plus de son nom) dire « lâche pas la patate » aux personnes faisant de l’aqua gym! Il sait même : « ma gang de malade, vous êtes dont oùuuuuuuu » avec la mimique qui va avec, et « des tonnes de copies, pis ca ca énerve ».

En gros, j’ai absolument adoré cet hôtel! Je suis une habituée des hôtels 5 étoiles, étant même allée dans un Sandals et un Grand Lido en Jamaique, qui sont plus des 7 étoiles que des 5 étoiles, et je peux dire que le El Senador m’a vraiment impressionné. Les employés sont amicaux et chaleureux, la nourriture est très bonne, la plage est superbe, les chambres sont grandes et confortables. Je retourne à Cuba en janvier prochain et je vais faire une semaine à l’Iberostar Daiquiri à Cayo Guillermo et une semaine au El Senador. La seule raison pour laquelle je ne retourne pas au El Senador pour les 2 semaines, c’est dû à ma nature curieuse et aventureuse et j’aime essayer différents hôtels. Mais je ne pouvais pas retourner à Cuba sans retourner au El Senador. J’ai découvert mon paradis à cet hôtel!

Photos de l’hôtel
http://fr.photos.yahoo.com/cubacayococo

Top

December 2003

Bonjour à tous,
Ma douce et moi sommes allés au Sol Club Cayo Largo du 20 déc. au 27 déc. Voici nos impressions, en passant c’était notre premier voyage à Cayo Largo et nous ne sommes pas des inconditionnels comme certaines personnes sur ce site. Nous sommes dans la fin de la vingtaine et sans enfant. Le but de notre voyage était de refaire le plein d’énergie. Nous allons donner notre opinion, en nous basant sur notre expérience. Tout d’abord, je tiens à dire que nous avons passé une semaine magnifique. Voici maintenant les détails. Je passe sur les vols car nous n’avons aucun contrôle sur cet aspect et surtout c’est bien passé en sachant que nous volions avec Air Transat. En gardant nos attentes très basses nous sommes toujours satisfait de Air Transat.

Check-in et chambre
Le check-in a été rapide et nous avons eu notre chambre. Une chambre bien correcte mais au premier donc moins spectaculaire que les chambres bleues du 2e étage. Mais bon c’est une chambre et nous y passons très peu de temps. Elle était bien propre, le travail de la femme de chambre était super. Nous avons trouver UNE coquerelle le dernier soir mais ma théorie est qu’une coquerelle à Cuba est comme une araignée ici donc pas de quoi paniquer!!!!

Il a manquer d’eau un fois lors de notre séjour et disons que la pression de l’eau chaude n’est pas à tout casser. En dehors de tout ça il n’y a pas de souci à se faire avec la chambre.

La nourriture
Nous sommes deux personnes qui adorons la bouffe internationale et diversifiée. Le buffet du matin est très bien avec des fruits frais, la possibilités de se faire faire une omelette et des jus frais.

Le midi nous sommes allés au Ranchon et au resto de la piscine. Au resto de la piscine, il s’agit plus de junk-food et au Ranchon un bar à salade et un choix de divers plat sur le grill comme poisson ou porc etc… Très bon au deux endroits selon le type de bouffe qu’on veut prendre.

Le soir, débutons par le buffet. Il s’agit d’un des rares reproches à faire c’est le choix assez limité. Heureusement que nous y avons passé seulement 1 semaine. Nous n’avons mangé que 4 fois au buffet et c’était amplement pour nous. La nourriture y est bonne mais pas beaucoup de variété. Il ne faut pas s’attendre à manger de la bouffe locale, pour le dépaysement on repassera. Nous ne sommes pas difficile au point de vue de la nourriture et nous aimons BEAUCOUP essayer de nouvelle chose mais nous avons trouvé que le choix et les plats se ressemblaient trop souvent.

Pour les soupers à la carte, il est facile de voir l’effort pour offrir de la nourriture de qualité supérieure mais nous trouvons que le résultat n’est pas atteint. Il vaut mieux économiser notre argent (50$ US) pour le souper de Noël et allé au drable buffet. Nous ne sommes pas des gros mangeurs mais les portions sont aussi assez réduites. Le service est par contre exceptionnel. Le service au buffet est bon mais les serveurs ont tellement de choses à faire… ils sont seulement humains!!!!!

Les plages
La plage face à l’hôtel est très bien. Les vagues y sont plus présentes que sur les plages vierges mais rien de dangeureux. Le vent est assez fort et fait parfois lever un peu de sable ce qui peut être parfois désagréable. L’eau était ni chaude ni froide. D’ailleurs, je trouvais qu’il y avait peu de baigneurs. J’adore me baigner dans la mer et parfois je sortais un peu pour me réchauffer pour ensuite y retourner.

Plage Paraiso et Sirena
Si quelqu’un va à Cayo Largo et ne va pas sur une de ces plages, ces paersonnes passent à côté de ce qu’est Cayo Largo. Les plages vierges sont plus isolées et plus tranquilles. D’ailleurs les vagues y sont beaucoup moins fortes. L’eau est très claire. Nous avons loué des scooters et un jeep pour nous rendre. Nous n’avons jamais pris la navette. D’ailleurs je conseille à tous d’arriver avant la navette de cette façon pas de problème avec les palapas. Nous avions apporté des parasols portatifs, ils ne sont jamais sortis de la chambre d’hôtel. L’ambiance est très relaxante sur ces plages. Nos plus beaux souvenirs proviennent de ces endroits. Sans vouloir me vanter j’ai vu plusieurs plages dans ma vie mais ces deux plages sont les plus belles que j’ai jamais vu!!!!!

Pour ce qui est du naturisme, il est beaucoup moins présent que je ne le croyais. Les gens qui pratiquent le naturisme sont au extrémités des plages ou à des endroits isolés. J’en ai vu lors de mes marches mais beaucoup moins que ce que j’avais entendu parler sur Cayolargo.net.

La température
Très bien le jour et chaud lorsque le vent n’est pas trop présent. Si le vent est présent, il doit faire près de 25 degrés. Le soir, lorsque le vent est présent c’est plus frais surtout en ayant passé la journée au soleil. Une petite laine est à prévoir ou un superbe manteau de printemps.

Pour le reste!!!
Pour le soir, nous sommes allés au spectacle une seule fois, 5 minutes. Nous n’aimons pas ces spectacles et nous le savons donc nous les évitons. Il serait bien d’avoir un bar à l’intéreur car parfois il fait frisquet le soir.

Si vous avez des questions et que vous voulez une réponse honnête, n’hésitez surtout pas, il me fera plaisir de répondre pour quelques temps encore!!!

Top of Page

Sol Club Cayo Largo – Cayo Largo Julie Canada
October 2002

Bonjour Debbie,
Merci beaucoup pour ton site. Je l’utilise souvent et le conseil à plusieurs amis lors de la résevation de leur voyage. Pour ma part, mon séjour fut au MÉLIA VARADERO en Juin 2002. J’ai eu de la difficulté à trouver des commentaires sur ce complexe qu’on m’avait pourtant suggéré fortement. À mon tour, je le recommande sans aucune hésitation et espère que ce bref commentaire pourra aider les gens lors du choix de leur hotel.

VOL:
Avec Air Transat, le vol a eu un retard de 5 heure. Je recommande fortement Air Canada.

TRANSFERT:
Le transfert à l’hotel était rapide et organisé. Le mini-bus était climatisé et la durée du trajet fut d’environ 30 minutes.

HOTEL:
L’hotel est tout simplement merveilleuse ! Le "check inn" rapide et la chambre parfaite. Nous avions opté pour une chambre supérieure avec vue sur la mer. Notre terrasse, en forme de L avait environ 800 pied carré. On y avait une table, des chaises, des chaises longues et le service au chambre compris. Le tout pour 60$ de plus par semaine. Avec le service au chambre, il nous était possible de commander de grosses crevettes géantes avec un gigantesque pichet de Sangria, le tout sur la terasse avec une vu de cette mer magnifique. La proprété des lieux était remarquable, les serviettes changées chaque jour et du savon, pâte à dent, at autres à profusion.

Restaurants:
L’hotel compte 5 restaurants fabuleux. Mon conjoint et moi sortons beaucoup et je fréquente régulièrement de très beaux restaurants. Je dois donc admettre que durant mon séjour de 2 semaines, je n’aie jamais été déçu de la nourriture à l’exception du seul soir où je suis allé manger de la Langouste au village dans un restaurant très CHER (92$ US pour 2 personnes et aucun verre de vin inclus)

Le BUFFET était parfait ! Les déjeuners superbes avec des omellettes, des crèpes, des fruits (papaye, mangue, cantaloupe, banane, melon) Le oeufs, quoi qu’un peu trop grillés était parfait. Du bacon, des patates, des saucisses, du jambon et plein d’autres viandes. On y retrouvait des variétés de pains et de fromages, des céréales, du yogourt et différentes variétés de jus de fruits fraichement pressé. Le soir, en deux semaines, le buffet ne fut jamais le même: Crevettes, calmar, porc, veau, des paella suberbe, des pâtes chaque soir, des pizza, du poulet, des frites, des riz et des salades suberbes. Un choix variés de vin, en bouteille, que je dois avouer était très bien. Les desserts, toujours très bons et un choix de 5 fromages chaque soir.

Le grand restaurant à la carte:
Tout simplement superbe, dans un décor romantique. (on y a droit seulemnet une fois) Poissons et crustacés, grillades, salades, potages. Un 4 services !

Le bar-resto 24 heures:
Très bon. Salades, poulet grillé et frites, pizza, crevettes, grillades……

Trinibad:
Restaurant tout en paille sur le bord de la piscine et de l’océan servant des grillades, des crevettes, des salades, du porc, du poulet, du lapin

Beach Grill:
Avec un petit groupe des îles, des paella, du poulet, des hot dog, des hamburger, des crevettes le tout avec un Pina colada ou une bonne Heineken, ou de la Heineken !!!!

OCÉAN:
Superbe, un peu de roche sur les bords de l’hotel, mais en se dirigeant vers la gauche tout est parfait. Des serviettes, des chaises et palapas à profusion. Les équipements nautiques en condition parfaite: canots, pédalo, katamaran, sunfish, planche à voile, tuba et palme.

Piscine:
Suberbe ! Avec un bar et de la musique.

Tennis:
Condition exemplaire du terrain, des raquettes et des balles.

Piano Bar:
Belle ambiance avant les souper et tard en soirée. On y retrouve des tables de billards et une télévision.

Gym:
Très belle condition

Autres que je n’aie pas essayé, mais était sur les lieux: Salon de coiffure, massage, boutique de sports, spectacles en soirée, basketball, volleyball, ping pong,

Finalement séjour merveilleux, Bonne vacances

Top

Sol Club Cayo Largo – Cayo Largo Jeff Quebec
August 2002

Hi debbie
Thanks for your great web sites. Better than any travel agent. Here is a review of our experience at Sol club cayo largo – Cayo largo, Cuba. The hotel is rated 4 stars in brochure and worth it.

Sol club Cayo largo (4 étoiles) – Cuba – semaine du 22 au 29 juillet 2002

C’est un exploit d’offrir un hébergement de cette qualité dans un endroit aussi isolé. Très propre et bien tenu, le Sol club offre toute les commodités d’un 4 étoiles au milieu de nulle part. Cayo largo est un récif de calcaire au sud de Cuba. Paysages de dunes, austères et arrides, les plages y sont d’un blanc immaculé et d’une finesse jamais vue. Ceux qui recherchent la plage du type frange de cocotiers n’aimeront pas Cayo largo. Cayo largo est un site de ponte pour les tortues de mer. Elles y viennent la nuit d’avril à octobre. L’implantation de ces hôtels près des plages perturbe leur habitat. Il est triste de les observer la nuit sous la pleine lune, se faire un chemin entre les chaises de plastique et les palapas. Les hôtels devraient interdire l’accès aux plages la nuit et éliminer tout éclairage en bordure de plage car ils perturbent les tortues. De plus, les vacanciers à vouloir les observer de trop près, les effraient. Pour quiconque est soucieux de l’environnement devrait reconsidérer d’encourager le développement touristique dans un lieu pareil. Pour en connaître plus sur les tortues, une petites fermes d’élevage dans le village donne des explications.

L’hôtel est très joli et bien aménagé, à part le hall d’un goût douteux Les chambres sont dans des bungalows de 4 unités : 2 au rez et 2 à l’étage. Celles à l’étage ont plafond cathédrale. Les chambres sont vraiment bien décorées et confortables. Les chambres avec vue mer sont plus chères et sont en fait dans la dune avec une vue partielle sur le mer. Nous étions dans la seconde rangée et pouvions voir une petite frange turquoise. Le site conserve le caractère des dunes avec des monticules de calcaire, la végétation rabougrie, les crabes, les lézards et le sable. Dans la partie centrale du site, il y a un étang , une piscine sinueuse et de la végétation tropicale, comme un oasis dans ce paysage austère. Le buffet et les 3 restaurants sont agréables, en particulier celui de la plage qui permet de prendre le lunch sur le dessus de la dune avec une vue magnifique sur la mer.

LES GROS PLUS : Le caractère isolé et tranquille de Cayo largo. La grande propreté de tout le complexe Le sable et la mer magnifiques La tolérance au naturisme à l’ouest du sol club Les tortues de mer Le personnel courtois et enjoué Le petit orchestre présent à tous les repas Le climat magnifique (juillet) et la mer si chaude Les plages malo tiempo et paraiso : isolées, sauvages, derrière le récif de corail, comme face à une immense piscine d’un bleu azuré, accessibles à pied ou en tracteur (navette gratuite 3 fois par jour)

D’offrir autant de variétés alors qu’il ne se cultive rien sur cette île (tout doit être importé)

LES GROS MOINS : Le littoral est jonché de détritus (ouragan ou manque de civisme humain?) L’absence de réel vie cubaine (tout le personnel vient pour y travailler et loge en pension)

Les plats préparés au buffet : on se tourne alors vers les grillades et les fruits.

LES PETITS PLUS : Les jolis bungalows, l’insonorisation et la tranquilité Le gym bien équipé et en plein air Les grillades du lunch et du soir: cuisses de grenouille, cailles, poissons, calmars, etc.

Le restaurant gourmet Las trinas

LES PETITS MOINS Les tables de massage à la piscine et au centre de santé sont à proximité des caisses qui crachent une puissante musique disco Les desserts Les toits en bardeau d’asphalte (la tuile est tellement plus jolie) L’attitude du personnel de l’aéroport (on se croirait à Petrograd avant la Perestroika) Quelques moustiques le soir

Mouche au buffet mais comment faire autrement car tout est dehors?

Bref, une semaine formidable et un excellent rapport qualité/prix.

Top

Club Amigo los Corales – Santiago de Cuba Calvin France
June 2002

e reviens d’un séjour de 2 semaines du Club Lookéa Carisol de Santiago de Cuba Ou Club AMIGO Carisol – Los Corales. J’aimerais donner un avis le plus objectif possible sur celui-ci pour vous aider … Je vais donc reprendre dans l’ordre les points d’intérêts de l’hôtel et par la suite faire une conclusion !

Description :
Hôtel 3* de standing moyen. Très propre et très agréable. Très bonne qualité d’animation – variée. L’hôtel dispose d’une piscine (pas très profonde malheureusement), et de diverses installation vous permettant depratiquer des sports. (pas de golf et tennis dans l’hôtel adjacent le Los Corales). La plage privée est vraiment sublime. Ayant déjà visité Punta Cana, Boca Chica, et d’autres plage de Cuba, c’est la plage la plus belle que j’ai découverte au Lookéa Carissol. Laissé presque à l’état sauvage vous admirerez les eau plus que limpide et chaude, le sable plus que propre, l’absence d’artifices et la splendeur du paysage. UN VRAI DELICE… Très bon hôtel pour sa catégorie 3*, on s’éloigne des grande strucures de varadero. Ici c’est un tout inclus convivial et sa plage lui donne un attrait particulier.

Situation :
Le club est situé au coeur de la sierra de la Gran Piedra, voisine de la Sierra Maestra, massifs jadis plantés en café par les français, et au coeur du parc national de Bocanao, classé réserve de la biosphère par l’Unesco. Entre montagne, mer et lagune… Le Lookéa, à 50 km de Santiago de Cuba, est en bordure de la mer des Caraïbes. La plage de sable fin à 100 m fait face à une barrière de corail.

Logement :
120 chambres très spacieuse, standarts à deux lits, avec terrasse ou balcon, proches de la piscine. 45 suites familiales pour deux adultes et deux enfants réparties en pavillon. Toutes les chambres sont climatisées avec salle de douche – bain et toilettes, téléphone, télévision par satellite et coffre-fort (payant). A savoir : Courant en 110 V. Munissez- vous d’un adaptateur. Très propre – nettoyage efficace – effort des femmes de chambre (fleurs – serviettes propres ; ; ;etc) APPRECIABLE

Jardins et plage :
Les jardins entourant les unités sont sans attrait particuliers néamoins rendez-vous près de la côte rocheuse privée près de la discothèque un soir pour observer le coucher de soleil. C’est magnifique en plus il n’y a personne c’est un peu éloigné du centre d’activité.

Restauration :
1 restaurant principal sous forme de buffet varié, nourriture correcte et très peu de risque de tourista. Moyennant un supplément de 12 USD le soir et sur réservation, une terrasse fait office de restaurant langouste. Avant ou après le repas, trois bars vous attendent. Toute la journée bénéficiez de boissons locales à volonté…

Services : Serviettes de plage, service de blanchisserie payant, un bureau de change et une boutique pour vos derniers achats. Un parc de bicyclettes gratuit. Possibilités de location de voitures.

Bon à savoir : la carte de crédit Visa Internationale est acceptée pour les règlements, sauf pour les retraits navette payante pour Santiago (10 USD)

Clientèle :
Exclusivement francophone – en été une majorité de français 99% et en hiver 70% de français, 30% de quebecois… Malgré cette ambiance francophone, on ressent le rythme de vie cubain car tout le personnel est accueillant (les serveuse se mettent à danser…) et il est très facile de se rendre à Santiago.

Pour de plus amples renseignements vous pouvez me contacter calvin.lucas@caramail.fr

Top

Club Tryp Cayo Coco Denis Quebec
March 2002

Bonjour à tous, je vais essayer de faire un résumé de notre voyage.

Vol de Mirabel : Air Transat / Voyage Signature Ts 352 16 fév 2002 à 23:30 arrivée à 03:20 Avi Ciego De Avila. Retour de Ciego De Avila :Ts 353 24 fév 2002 à 05:20 et arrivée à 08:45. Très beau voyage…

Nous avons passé 7 jours fantastiques du 16 février au 24 février. Un seul mot pour résumer nos vacances : EXTRAORDINAIRE…

Hébergement : Nous étions au 365 (Los Flamingos) 3e étage vue sur la mer (section le club). Nous avons eu le bonheur d’avoir cette chambre avec vue sur la mer, elles sont rares … Les chambres sont réparties en 37 unités de 2 à 3 étages avec 15 chambres environ. 2 sections Le Club et Le Colonial. Le club était occupé à 95 %. Le colonial à 10% car en rénovation jusqu’en Avril. 2 lits doubles et salle d’eau complète. Frigidaire et séchoir compris, apporte un adaptateur pour l’électricité, 220 volts/110 volts, pas compatible. Coffret de sûreté (gratuit), si tu as pris une formule supérieure, je te le conseille pour les avantages. Toutes les chambres sont climatisées, au premier plancher c’est plus humide. Prend une chambre au 2e ou 3e étage.

Nourriture, restaurants et bars (disco). Si tu prends la formule supérieure, tu as droit à tous les restaurants à la carte le Vin espagnole est excellent (compris gratuit) en passant ça vaut le coût …Langouste, crevettes, porc, etc, tout est excellent. le meilleur resto à la carte est Loma Azul, 2e Fontanella, 3e El Dorado. Pour le midi Grill El Yarey la pizza est super bonne. Aussi le midi Grill Barcaza, et Grill La Picua sont excellents aussi. Sinon le buffet est très bon.

Animation, activités et spectacles: Nous avons bien aimé ça en général. Tous les soirs à 9:30 spectacle. Le jour, tu peux louer Catatamaran avec un guide, équipement pour la plongée en aptnée, pédalos, kayak, planche à voile, bicyclettes etc… 2 heures par jour, si tu as formule sup, sinon 1 heure. Cours de danse vers 16h00. Nous avons apprécié.

Conclusion : Digne d’un 4 **** La Faune et la végétation de cet endroit sont magnifiques, la mer superbe, BONNE VACANCES … Nous avons adoré cet endroit, le paradis… EXCELLENT CHOIX !!!

Nous y retournerons . Sur 7 jours nous avons eu seulemement 1 nuit de pluie à notre arrivée. Le reste Soleil-soleil. La température le jour entre 26 à 33 celsius et le soir entre 20 et 26 celsius. Le seul côté négatif est l’acceuil à l’hôtel. À part ça sublime…

SI SI SI…
Bon Voyage !

Top

Superclubs Puntarena – Varadero Jean-Francois Quebec
March 2002

l a fait beau 5 jours sur 8. Par contre, nous n’avons pu faire de sport nautique ou de plage car il y avait des vents du nord.

hotel: note/10 = 6/10 (propre – beau hall d’entrée – beau piano bar – >belle

piscine – chambre ordinaire – structure de l’hôtel ordinaire – site ordinaire – pas beaucoup de fleurs)

plage: note/10 = 5/10 ( sable un peu granuleux et cela descend raide où l’eau mais la couleur de l’eau superbe)

nourriture: note/10= 8/10 (Restaurant à la carte super: saumon fumé – saumon – filet mignon….etc….tout simplement délicieux)

animation: note/10 = 5/10 ( loin d’être comme le superclub varadero et c’est cela à quoi je m’attendais…)

température: note/10 = 6 1/2/10

varadero: note/10= 7/10

J’ai déjà été au super club breeze varadero et c’était de beaucoup supérieur: pour le site, l’animation et la plage.

J’ai fait 2 excursions:
– Jeep safari – zodiac sur rivière – dîner dans un ranch – équitation avec petits chevaux téléguidés (hi hi hi) / appréciation = moyenne

– catamaran – bisous de dauphin – plongée en apnée – dîner de langouste sur une île / appréciation = super….à faire absolument.

Pour le soir….si tu aimes les soirées mouvementées…après le spectacle…il n’y a personne à la disco. Il faut aller en dehors. 7 US pour taxi allé – 7 US pour taxi retour et 10 $ pour entrer dans le bar (bar open). Full touriste et peu de cubain. J’ai eu beau demandé où les cubains allaient….je n’ai eu de réponse que les bars où nous sommes allés. Et en plus….du gros disco….sauf pour un endroit mais le taxi était encore plus dispendieux et en plus….full touristes qui dansent des meringues et des salsas en disco.

Top

Hotel Ancon – Trinidad Jean-Marc Tétreault Quebec
Magog, Quebec, 4 avril 2001. Depart: lundi 26 mars 2001, Air Transat TS 302 15h20 pm

Retour: lundi 2 avril 2001,Air Transat TS 303 20h30pm ( escale à Camaguey)

Je tiens seulement à souligner que les deux vols ont respecté l’horaire prévu. Le service à bord est plutôt déficient, sans plus.

Douanes à Cuba: arrivée à Cienfuegos. Aucun problème, aucun délai. Efficace et rapide. Transport vers l’Hôtel Ancon à bord d’autobus Busscar, moderne et confortable. Voyage d’environ 75-80 minutes. Livraison des bracelets roses et des cartes d’enregistrement à bord du bus.

Arrivée à la Playa Ancon: Tel que prévu et su, l’hôtel Ancon reflète l’architecture d’un HLM à la soviétique. Géré par la chaine Gran Caribe et classé trois étoiles ( cubain !) Construit en 1985-86, cet immense bâtiment austère de 7 étages, tout en béton, s’élève rectangulairement dans un paysage aride mais situé directement sur la plage. Le premier choc pour moi fut la découverte de ma chambre ( numéro 717 ): mur en béton blanc, plancher en céramique, deux lits simples, aucune chaise ou table, aucun lieu de repos, salle de bain en céramique bleu, mais douche spacieuse pour 2 adultes !! Absence de décoration ou d’objets décoratifs, rideaux défraichis jaune-brun, vieux meubles style vente de garage…Mais, petit balcon avec vue magnifique sur la mer de ce septième étage.

Retour à la cafétéria au sous-sol où nous attend notre lunch de bienvenue: un sous-marin jambon,fromage,tomate avec un jus d’ananas !! Après discussion avec d’autres québécois, tous déplorent la qualité des chambres. La représentante de CaribeSol reste indifférente à nos demandes et plaintes en nous disant d’attendre à demain. D’ailleurs, les deux représentantes, Marilou et Marylin, démontrent une attitude de résignation et de non-vaillance durant tout le séjour.

Plage: merveilleuse et tranquille, environ 2 km. Sable de couleur crème. Mer verte-turquoise, limpide et cristalline, sauf lorsque le vent vient du sud et les algues sont plus présentes.Semble-t-il que c’est la plus belle plage de la côte sud de Cuba.Comme il n’y a aucun autre hôtel sur les lieux, cette plage est parfaite pour la tranquilité et le silence.

Repas: Je n’avais aucune attente quant à la qualité de la cuisine cubaine. Nourriture passable à convenable, sans plus. Pour moi, le moins pire était le déjeuner avec des oeufs pochés, du fromage, des crèpes, des omelettes préparées à notre goût, des fruits frais. Pour le diner et le souper, toujours sensiblement la même sélection de salades et d’entrées, cuisse de poulet,un plat de pâtes, porc, poisson…toujours les mêmes gâteaux colorés style buffet chinois…Ne recherchez pas l’originalité et la créativité..Aucune épice ou fines herbes. Le gras et le sucré est au rendez-vous.
N.B: Le vin n’est pas compris dans le tout-inclus. Aussi, casse-croûte disponible durant la journée au snack-bar El Castillo: hot-dog, hamburger,frites..Le restaurant italien offre des pizzas et des pâtes, appréciées par tous.

Equipements nautiques: standard; pédalo,kayak,planche à voile, etc…rien à redire, sauf qu"il faut payer pour nous faire conduire par un instructeur en catamaran ou en voilier. Toujours disponible sans réservation.

Animation: début à 10ham avec l"aérobie à la plage. Bonne équipe de jeunes animateurs dynamiques, parce qu"il le faut bien…L’hôtel reçoit beaucoup de Français et d’Allemands en transit, donc les activités sont suivies presque exclusivement par nous, les Québécois. Leçons de danse, d’espagnol, volleyball, aqua gym à la plage..Cette même équipe d’animation participe aux spectacles de variété qui se déroule au snack bar extérieur, El Castillo, à 21h30pm à tous les soirs. Spectacle amateur divertissant, bien monté et bien joué, différent à chaque soir.

Service à la clientèle: Avec les chambres, l’autre point déficient. Personnel à la réception, aux bars, aux restaurants, indifférents, blasés, apathiques. La majorité n’aime pas leur travail avec le public et travaille dans un hôtel à cause de l’attrait des pourboires en argent américain. Tout marche à l’argent, tout se négocie, tout s’achète..Deux femmes de Drummondville se sont adressé à la représentante sur place et l’informé de la situation. Nous avons pu comprendre que la direction a réuni les employés afin de les avertir de nos plaintes. Nous avons vu une légère amélioration après ce meeting. Exemple: Je me tenais avec un groupe de 11 personnes et j’ai voulu réservé une table au restaurant italien ( qui est la cafétéria au sous-sol). La dame a refusé disant que c’était complet toute la soirée. Finalement, une amie du groupe s’est présenté au restaurant et ,après une discussion en espagnol de base, nous avons pu avoir une table. Comme de fait, il restait plusieurs tables libres. Les Cubains ne voulait pas travailler ce soir-là.!
Aussi, durant la journée, je pouvais manger au snack-bar extérieur. Selon l’humeur des Cubains, je pouvais me retrouver avec un hot-dog sans frites, ou une frite car il n’y avait pas d’hamburger ou de hot-dog…Encore, l’indifférence des employés…

Je n’ai pas participé aux excursions proposées, mais je sais que la sortie en catamaran vers des ilôts sauvages, avec snorkeling, baignade, observation d’iguanes et repas de langoustes a été appréciée par les participants. ( $32 US). Il y avait un visite organisée à Trinidad, vieille ville coloniale espagnole, à 20 min de l’Hôtel mais j’y suis allé par moi-même en autobus public.

Conclusion: Je vous dirais de payer au maximum $1000 Can pour une semaine. Allez-y pour la beauté de la plage et la qualité de l’eau, pour la tranquilité de l’endroit, la localisation de l’hôtel et la magnifique ville de Trinidad. J’ai bien peur que cet hôtel soit abandonné par les grossistes québécois à moins d’un revirement de situation…Selon les gens de mon groupe, l’Hôtel Atlantico à Guadarlavaca offre un meilleur produit pour le même prix.
Jean-Marc Tétreault – 04/01

Top

Melia Cayo Guillermo – Cayo Guillermo Eric

January 2004

Bonjour, mes commentaires sur le Melia Cayo Guillermo seraient les suivants: ( nous y sommes allés du 4 au 11 janvier 2004)

* Plage: superbe, couleur turquoise, largeur variable en fonction de la marée, mais bonne à marée basse. Sable très fin, blond pâle. Relativement venteux tout en étant chaud sauf une journée sans vents. Beaucoup de chaises et de genres de parasols avec toit de paille. Conseil: réservez avant le déjeûner vos chaises en y laissant vos serviettes, sinon vers 10h00 am il devient pénible de chercher plusieurs places contigues sur la plage

Qualité du sable très bonne, sans débris mais avec quelques algues ammenées par la marée ( ramassées très rapidement ) . Magnigique quai en bois très long qui s’avance dans la mer avec plusieurs hamacs, chaises et des genres de pergolas avec toits.

*Eau : tiède mais juste correcte pour se rafraîchir ! Il est possible de marcher plusieurs dizaines de mètres dans l’eau tout en demeurant les pieds au fond. Il n’y a pas beaucoup de vagues, ce qui est idéal pour les activités telles que le pédalos, la plongée en apnée, etc. N.B. Ai-je dis que l’eau est cristalline ? On peut facilement voir au fond, et parfois on voit des poissons !

*Chambre: conseil pour le check-in, arrivez-tôt car vous aurex les plus belles chambres, même si vous avez le forfait standard. Les chambres au 3e étage ont une superbe vue de la mer sur leur balcon alors demandez-le car les places ne sont pas assignées à l’avance Chambre correcte, très belle , balcon privé, télévision avec quelques chaînes internationales, salle de bain privée. Papier de toilette fourni mais pas de débarbouillettes ni de Kleenex alors… Service de mini-bar: bonne chance car il faut le demander au Public Relations mais nous ne l’avons eu que 2 jours sur 7 malgré le fait que nous l’ayons demandé 2 fois. Laisser une carte cucue avec bande magnétique à l’entrée ( pas votre clé de chambre sinon vous risquez de sortir et de la laisser là comme certains ) sinon l’électricité cesse, incluant le frigo du mini-bar et l’air climatisée. Bon service de chambre. Très propre et belle chambre. N.B. Il faut laisser couler l’eau de la douche longtemps pour qu’elle soit chaude. La pression d’eau est faible et variable.

* Nourriture : buffet ouvert déjeuner et souper seulement. Bon choix de plats de bonne qualité, mais la bouffe est souvent tiède ou froide.

Déjeuner: buffet seulement. Bacon tous les jours ( de goût variable) plats variable en goût et en chaleur ! Faites faire vos oeufs ou omelettes par la cuisinier ! Elles seront chaudes et savoureuses !

Le midi : 2 restos à la carte pour le midi sans réservations (italien et Rancho de la playa ) pas si pire (vin servi aux tables très bon en bouteilles) Paninis et hot-dog aussi pour un quick-eat à la piscine. Conseil: demandez le matin un bracelet pour le Sol Cayo Guillermo, situé à 5 minutes de marche, pour le buffet du midi ( ouvert de 13-15h00) C’est inclus dans votre forfait (même chaîne hotellière). Moins de variété mais les plats son chauds et de très bonne qualité. Service rapide et courtois. Vin maison en bouteille ( le même qu’au Mélia) très bon.

Souper: le buffet : bon choix, vin en bouteilles servi aux tables, plats dans les réchauds tièdes par contre, pour ne pas dire froids. Même goût salé de pas mal des plats. Qualité variable, parfois bon, parfois passable. Conseil: faites-faires vos grillades de viandes par le cuisinier ( poulet, boeuf, poisson, porc, calmars) elles seront chaudes, et ajoutez-y vos accompagnements .

Resto souper Italien: bon choix de plats. Qualité bonne mais pas extraordinaire. Bonne ambiance.

Resto International: excellente ambiance, bon plats mais rien d’extra. Musiciens qui se déplacent de tables en tables. Bon vin. Vous pouvez prendre plusieurs bouteilles de vin à votre table, il suffit de le demander.

Service lent aux restos à la carte (prévoir 1 1/2 heure-2h00). Conseil: Réservez tôt vos places, dès votre arrivée pour avoir le choix de vos heures , réservez les 2 restos même si on vous dit que vous avez droit à un seul resto à la carte dans la semaine !

Les vins: rosé délicat d’Espagne. Vin blanc bien. Vin rouge excellent (attention: il claque ! )

Eau potable: eau propre, filtrée. Il est possible de boire l’eau des bars, des restos sans problèmes, incluant les glaçons. Personne dans nos connaissances sur le complexe n’ont été malades, sauf par abus d’alcool…

*Complexe hôtellier:
Piscine: très belle piscine, avec bar dans la piscine . Tout comme à la plage, il importe de réserver vos places en y déposant vos serviettes.

Lobby: magnifique, vaste, belle décoration assez luxueux, boutiques de souvenirs, tabac et alcool. Plusieurs tables et sofas de luxe pour s’assoir. Piano à queue, belle fontaine, belles fresques peintes sur les murs. Bar ouvert 24/24, bon service courtois, personnalisé et agréable. Le meilleur choix d’alcool sur le complexe, autant pour le choix que pour la qualité ( liqueurs de luxe, cafés, pâtisseries, etc.) Service aux tables aussi dans le lobby et le bar du lobby.

Section avec table de billard. 2 postes avec accès Internet moyennement lent (oubliez accès haute vitesse ) ( 6 $ /heure, mais cumulatif )

Accueil et Public Relations:
Check-in : service lent mais c’est le rythme de Cuba ( rappelez-vous que vous être en vacances et non au Canada !)

Gym: très beau gym avec bon appareils. Entraîneurs sur place.

Végétation: luxuriante, bel aménagement, bassins avec plantes aquatiques et poissons. beaucoup d’allées éclairées avec cocottiers.

Bars: lobby, excellent. Bar dans la piscine, bar au bord de la piscine et un bar au Rancho de la plage. Bar de la disco de 10h00 à 2h00.

Animation: Animation près de la piscine qui débute vers le milieu de l’après-midi jusqu’au souper. Bon géos avec bonne animation.

Spectacles: variés, bons. De 10h00 à 11h00 PM environ.

Discothèque: ambiance variée, parfois avec animation, parfois sans animation. Ouverte de 10h00 à 2h00 . Bon bar.

Ambiance: bon hôtel pour se reposer sans s’emmerder. Un peu snob parfois, peut-être le prix y est pour quelque chose. Ce n’est pas un hôtel de party mais les gens y sont sympas et civilisés. Parfait pour le repos

Enfants: très jeunes o.k. mais pour les 6-14 ans, il n’y a pas grand chose pour eux. Il s’agit plus d’un hôtel pour adultes.

Handicapés: peu accessible, pas d’ascenseur. Marches partout. Possible mais difficile.

Pourboires: règle du 1$ par bar ou resto par jour. Utilisez votre imagination, ils manquent de tout à Cuba ( produits de beauté, etc) oubliez les shampooings et les savons . Nous avons donné environ 5-6 $ par jour pour nous deux au total donc pas pire Pensez aussi aux autres personnes que les femmes de chambre qui ne reçoivent jamais de pourboires ( réception, jardiniers, etc.)

*Appréciation générale:
L’hôtel mérite son 4 1/2 étoiles mais surtout pour le service, le complexe en soi. La nourriture est le point faible selon nous, surtout sa température !

Plusieurs activités sont possibles, réservez tôt ! Jungle tour c’est excellent, visitez la plage de Pilar ou la ville de Moron.

L’hôtel vaut le détour !

Top of Page

Melia Cayo Guillermo – Cayo Guillermo Bernard — Canada

September 2003

Vol de Montréal-Mirabel avec Air Transat sans retard. Arrivée à l’aéroport de Cayo Coco, peu d’attente aux douanes ou pour récupérer les valises. Trajet d’autobus de près de 45 minutes (37 kms). A notre arrivée à l’hôtel, un cocktail de bienvenue nous est offert. On nous remet rapidement le bracelet de l’hôtel et la carte magnétique de la chambre qui ouvre également le coffret de sûreté.

Conception de l’hôtel
Grand complexe de 310 chambres dans plusieurs immeubles de 3 étages sans ascenseur. Même avec la carte de l’hôtel, il est assez difficile de s’y retrouver. Belle végétation. Site situé entre les hôtels Iberostar Daiquiri et Sol Club Cayo Guillermo. Site Internet disponible à $5US pour une carte de 60 minutes pouvant être utilisée en plusieurs occasions mais les 2 ordinateurs utilisent des modems extrêmement lents.

Chambre
La chambre située au 3ième étage est bien insonorisée avec un système d’économie d’énergie, 2 lits doubles, coffret de sûreté gratuit, air climatisé, télévision, téléphone, salle de bain avec douche, bidet, sèche-cheveux et plusieurs bouteilles de savon, conditionneur, crème pour le corps, etc. Le réfrigérateur contient des boissons gazeuses, de la bière, de l’eau et des jus mais il faut faire une demande à la réception pour qu’il soit est rempli quotidiennement. Les tiroirs de rangement et les tablettes sont en nombre suffisant. La chambre est bien nettoyée tous les jours. Les prises électriques (220v) requièrent un adaptateur. Grand balcon privé. Une touche de peinture serait souhaitable tant a l’intérieur qu’à l’extérieur des chambres.

Plage et mer
La plage de sable fin de plusieurs kilomètres de couleur blanche est très belle et agréable pour les marches quotidiennes malgré la chaleur humide de septembre. La mer très chaude (30C), extrêmement calme et peu profonde est d’accès facile. Elle est limpide et d’une couleur verte inusitée. Un long quai de bois s’avance dans la mer au milieu du complexe. On peut entrer dans la mer et marcher plus de 100 mètres sans avoir de l’eau au-dessus de la taille Plusieurs palapas sont disponibles pour notre confort. Les chaises de résine sans coussin sont nombreuses mais inconfortables. La température avoisine les 32C. Le soleil ardent est parfois accompagné d’un vent léger en après-midi. Un orage de 10 minutes s’est présenté en soirée en une seule occasion.

Restaurants
Plusieurs restaurants sont disponibles. En plus du restaurant buffet climatisé, il y a 2 restaurants à la carte. Les déjeuners sont bons. Les repas du midi sont à la carte et sont offerts aux restaurants de la piscine ou de la plage puisque le buffet principal est fermé. Le restaurant à la plage offre hot-dog, hamburger, salades, poulet, poisson et desserts. Le restaurant italien à la piscine est une excellente pizzéria qui offre des pâtes et une variété de pizza.

Le soir, au buffet, la nourriture est correcte sans plus car les plats sont tièdes et peu variés. Quant au restaurant italien à la carte, il offre un menu plus élaboré qu’au dîner et est excellent. Au restaurant international, l’atmosphère y est très agréable mais l’ensemble de la nourriture n’est pas digne d’un hôtel coté 4 ½ *. Le désavantage de ces 2 restaurants à cette période chaude de l’année, est la température intérieure qui devait avoisiner les 30C le soir. Il serait souhaitable d’installer des ventilateurs au plafond pour le confort. Tous les restaurants offrent du vin de bon goût. Les réservations pour les restaurants à la carte se font très rapidement au lobby dès 8:00 le matin. Le jour, un casse-croûte à la piscine sert des sandwiches de jambon et fromage.

Piscine
Belle et grande avec un bar dans l’eau. On y retrouve des chaises longues plus confortables qu’à la plage et de nombreux palapas.

Bars
Les drinks sont généralement bons. A cette période de l’année, les différents bars sont généralement peu occupés et avec un bon service. Le bar du lobby présente une carte de cocktails. Il y a toujours du champagne accompagné de jus d’orange à l’entrée. Le service à ce bar est plutôt inégal; tantôt on vous sert, tantôt vous devez aller chercher votre verre.

Spectacles
Les spectacles se déroulent sous une tente et sont présentés par les animateurs. Pour une fois, ils sont intéressants et divertissants. La discothèque adjacente ouvre ses portes par la suite.

Moustiques
L’hôtel enraye les moustiques par fumigation tôt le matin, il en résulte que nous n’avons presque pas été incommodés par les piqûres.

Conclusion
Nous avons apprécié notre semaine de vacances pour la belle température (en pleine saison des pluies et des ouragans), la tranquillité du site, la plage, le choix de restaurants ainsi que la bonne humeur et la courtoisie de la plupart des employés. Nous le recommandons mais nous considérons cet hôtel comme un bon 4* et non un 4 ½ tel que mentionné dans les brochures Pour les photos et commentaires: http://www.geocities.com/bernard_j4b Melia Cayo Guillermo

Top of Page

Disclaimer – Please Read

Last updated February 12, 2004

home  |  contact us  |  advertise  |  add url

©

Leave a comment

Your email address will not be published.